S'inscrire à la newsletter Accéder à l'extranet RSS

Compétitions > Arbitrage

Les arbitres français dans les starting blocks ... !

30/09/2013 Imprimer

IMG_1196.JPG

La Journée Nationale de l’Arbitrage était le rendez-vous incontournable pour tous les arbitres français désireux de poursuivre leur formation et organiser leur saison sportive très dense (pour rappel, la vie sportive comptabilise près de 5 000 épreuves par an réparties sur 35 week-ends).

Près de 2500 arbitres au travers des 31 ligues s'étaient donc donnés rendez-vous pour échanger, mutualiser, programmer et certifier leur expériences et leurs compétences en matière d'arbitrage (prochain RDV le samedi 28 juin 2014).

Au niveau national, la FFE à l'initiative de la CNA,  a eu le plaisir d'accueillir du 27 au 29 septembre près de 15 arbitres nationaux ou internationaux lors d'un séminaire piloté par Salah FERJANI, arbitre international et membre de la commission d'arbitrage  internationale de la FIE (notre photo).
 
Ce séminaire a permis d'illustrer par l'étude de cas (avec l'aide de la vidéo) le règlement international, véritable socle de référence en matière d'aide à la décision.
Chaque étude grammaticale de ces articles a aidé à en percevoir tout le sens et les conséquences techniques et sportives d'une interprétation mal construite.
« Il est important de pouvoir connaitre le cadre réglementaire parfaitement » répétait Salah FERJANI, « dès que vous avez un doute, il faut se référer à l'article pour mieux appréhender votre prise de décision », poursuivait-il.
Pour aider à cette prise de décision, les arbitres ont pu être sensibilisés aux capacités à développer telles que leur capacité physique, mentale, psychologique et technique au service d'un jugement juste et cohérent.
 
Les arbitres, de véritables athlètes ?

Au travers de leur fonction, les arbitres doivent avoir une préparation minutieuse et adaptée. Soumis aux mêmes contraintes que les tireurs qu'ils arbitrent, ils doivent se positionner en "véritable athlète préparant son échéance sportive".

Salah FERJANI a insisté sur l'importance d'une telle approche: « Au niveau international, les exigences sont extrêmement pointues...Il est impératif de se préparer, de maitriser ces connaissances et de connaître parfaitement son rôle d'arbitre » ?

Lors de ce séminaire, ils ont pu aborder cette démarche de préparation et cibler leur travail pour optimiser les qualités nécessaires dont notamment la force visuelle. Celle-ci facilite la lecture du jeu et permet de prioriser grâce à une observation technique de la phrase d'arme ainsi que de percevoir  les critères d'évaluation référencés tels que le déclenchement offensif, l'organisation technique de ce mouvement, la réaction adverse...

L'arbitrage s'est mondialisé !

Si culturellement l'escrime moderne s'est construite au travers de la culture européenne (et française), sa pratique est aujourd'hui mondialisée.
Même si les commandements restent exprimés en français, l'anglais semble la langue la plus usitée sur les pistes internationales.
Hormis les arbitres francophiles ou de culture francophone, la maîtrise de l'anglais est impérative pour tout arbitre évoluant à ce niveau.
 La France a une réelle richesse : sa culture et son histoire ; cependant il faut aussi qu'elle s'adapte aux nouvelles exigences internationales sans oublier ce patrimoine arbitral.
La FIE a nommé un  groupe d'arbitres internationaux (5 par arme) identifiés comme "Arbitres d’Elite 2014" (lettre FIE du N°10-13 du 27/09/2013).
A l'instar de la liste ministérielle française des arbitres et juges sportifs de Haut-Niveau 2014 sur laquelle figurent 35 arbitres d'escrime (critères pour y figurer : être arbitre international, être licencié, arbitrer 6 jours/an), ce groupe FIE a pour principal objectif de préparer les Jeux de RIO 2016.

La démarche de la FFE est d’intensifier ces initiatives de formation en s'ouvrant d'avantage aux exigences internationales.

Gageons que ce rendez-vous en appellera d'autres de façon à accompagner réellement nos arbitres dans la réussite de leur formation continue et de leur carrière sportive en devenir.

Arbitrage 3656 lectures