S'inscrire à la newsletter Accéder à l'extranet RSS

FFE > Carnets

Décès de Claude Carliez

20/05/2015 Imprimer

Nous apprenions hier le décès de Claude Carliez. Toutes nos pensées vont à sa famille et à ses proches. 

 

Claude Carliez était un maître d'armes et cascadeur français né le 10 janvier 1925 à Nancy. De Jean Marais, en passant par Jean-Paul Belmondo, et Alain Delon, il fut le coordinateur des cascades de la plupart de leurs films, et collabora à de nombreuses productions étrangères dont deux James Bond : Moonraker et Dangereusement vôtre.

Il présida l'Académie d'armes de France de 1988 à 2012 et était membre du comité directeur de la fédération depuis plusieurs années. 

 

Premier président du Syndicat des cascadeurs français, il demeure, avec Rémy Julienne, celui qui fit de cette activité une profession. Entré à 18 ans à l'École Magistrale d'escrime de Joinville-le-Pont, il sort diplômé de sa maîtrise à 21 ans.

Claude Carliez a réglé des scènes d'actions, des combats à l'arme blanche et des cascades dans de nombreux films tels que  : Le CapitanCartouche, la trilogie Fantômas, le Corniaud, la série des OSS 117Les Aventures de Rabbi JacobLa Grande VadrouillePeur sur la ville et de nombreux films de cape et d'épée. 

Après avoir été pendant 20 ans président de l'Académie d'armes de France, où il initia activement l'essor de l'escrime artistique, il demeure une autorité reconnue et respectée de ce domaine. Il est particulièrement connu dans les milieux du cinéma et du spectacle pour avoir marqué de son empreinte de nombreux films de cape et d'épée, ainsi que de multiples scènes de cascades dans le cinéma français.

Claude Carliez était Chevalier des Arts et Lettres, et promût en juillet 2013 au rang de Chevalier dans l'Ordre National du Mérite. La fédération lui avait décerné la médaille d'honneur pour son implication et son dévouement à faire briller l'escrime. 

Sans cascade et sans botte secrète, ses obsèques ont eu lieu en toute discrétion ce mercredi 20 mai à Champigny.

 

19bis- Photos Claude Carliez.jpg

 

Humaniste, tolérant, beaucoup de gentillesse, Maître CARLIEZ nous subjuguait ! Beaucoup d'esprit, jamais à court d' anecdote, il ponctuait ses cours de mots et de gestes si précis ! Elégance, rythme, variation de l'expression en "escrime artistique", Maître CARLIEZ a transmis à bon nombre d'entre nous le goût pour cette nouvelle discipline, qui aujourd'hui est prise en compte par la FFE. L' équipe de l'AAF a beaucoup travaillé et soutenu  leur cher  président dans ses idées de développement...

Je pleure, comme vous tous, un homme qui enmène  sans doute avec lui ce qu'il avait d'unique.

Marie Chantal DEMAILLE

La Fédération 9640 lectures