S'inscrire à la newsletter Accéder à l'extranet RSS

Compétitions > Compétitions Europe

Le titre pour les fleurettistes, le bronze pour les sabreuses !

20/06/2019 Imprimer

Quatrième jour des Championnats d’Europe, et début des épreuves par équipe. Aujourd’hui, les sabreuses et les fleurettistes hommes défendent les couleurs tricolores.

_ATP2951.jpg

Les fleurettistes champions d’Europe 

Les fleurettistes lancent joliment leur journée. Troisième au classement, l’équipe de France doit d’abord affronter les Néerlandais en tableau de 16. Sans grande difficulté, les Bleus réussissent à se qualifier pour les quarts de finale (45-29).

En quart de finale, les Français retrouvent les Anglais. Dès le premier relais, Erwann leur donne l’avantage. Ses partenaires continuent ensuite d’assurer sur tous les relais. Même Kruse, le numéro 4 mondial, ne peut rien faire contre nos quatre lions. L’équipe de France atteint les demies sans trembler (45-25).

L’affiche des demies rappelle la finale des Jeux de 2016 : les Bleus rencontrent la Russie. Les Français réalisent une très bonne entame de match, cumulant une dizaine de touches d’avance sur leurs adversaires au début du quatrième relais. Un luxe qui leur permet de jouer avec le temps, et avec leurs adversaires. Les tricolores ne se feront jamais rattraper et s’imposent allègrement contre l’équipe Championne Olympique (45-29). Une magnifique performance collective qui leur permet de défendre nos couleurs jusqu’au bout.

Les Allemands réussissent l’exploit de l’emporter contre les Italiens (45-40), poussés par un public totalement acquis à leur cause. En finale, les spectateurs ont moins l’occasion de clamer leur ferveur tant les Français imposent leur rythme. Rapidement devant, ils ne se feront jamais rattraper. Le titre leur revient : les fleurettistes sont Champions d’Europe ! Un magnifique titre qui honore une compétition rondement menée.

Résultats : 

1 - France

2 - Allemagne

3 - Italie

64962352_2314551145259383_2875472637507665920_o.jpg

Le bronze pour les sabreuses

Classées premières, nos championnes du Monde sont exemptées du premier tour. Elles commencent cette compétition face aux Polonaises directement en quart de finale. Le début de match est serré. Les filles réussissent néanmoins à prendre l’avantage à la fin du troisième relais. Et bien que les Polonaises ne s’avouent pas vaincues, les tricolores s’imposent logiquement 45-34. Elles se propulsent en demi-finale.

Elles y retrouvent alors l’équipe d’Hongrie, triomphante de l’Ukraine au tour précédent. Surprenantes, leurs adversaires leur posent de réels soucis, surtout Marton et Pusztai. Les quelques touches d’avance s’effritent peu à peu. Tant et si bien que Manon Brunet entame le dernier relais avec une touche de retard face à la jeune Pusztai. Cette dernière impose une cadence infernale, jouant de réussite. Les tricolores finissent par s’incliner 45-40 au terme d’un match haletant.

Dans le match pour la troisième place, les filles sont opposées à leurs meilleures ennemies : les Italiennes. Ce match sonne comme un classique, tant les deux équipes se connaissent bien. Les touches sont disputées, les filles ont du mal à prendre vraiment l’avantage. Manon prend le dernier relais avec deux touches de retard. Mais impressionnante de réalisme et de détermination, l’Orléanaise reprend l’ascendant. Elle finit par offrir la victoire aux Françaises (45-42) et une jolie médaille de bronze.

En finale, les Russes l’emportent et sont championnes d’Europe (45-34) 

Résultats : 

1 - Russie

2 - Hongrie

3 - France


Compétitions en Europe, Haut niveau, Jeux Olympiques 1782 lectures