S'inscrire à la newsletter Accéder à l'extranet RSS

Compétitions

Faire de la compétition

02/07/2010 Imprimer

Faire de la compétition

Pour le spectateur, la compétition est l'épreuve mettant aux prises plusieurs concurrents ; pour l'escrimeur il s'agit de se mesurer aux autres. La règle du jeu en escrime qui est « Toucher sans se faire toucher », met immédiatement le tireur en compétition. La FFE est bien consciente que le « duel », s'il est maîtrisé, est un facteur éducatif permettant d'affirmer sa personnalité, de respecter son adversaire et au final de développer des valeurs citoyennes.

La catégorie


Un escrimeur peut faire de la compétition de la catégorie Poussin à Vétérans.

Les différentes catégories sont déterminées en fonction de l'âge :
 

VÉTÉRANS

SENIORS
 

  • Les surclassements
    Simple: Je tire dans la catégorie au dessus de la mienne sur décision du Maître d'armes avec l'accord des parents. Cela nécessite une mention particulière sur le certificat médical fourni en début d'année : « apte à la pratique de l'escrime en compétition avec possibilité de surclassement simple ».
    Double : Je suis au moins de la catégorie « Minime », je montre de grandes dispositions. Dans ce cas, je subis un examen médical approfondi auprès d'un médecin du sport désigné par ma ligue d'escrime qui détermine si ma condition physique me permet de tirer dans 2 catégories au dessus de la mienne.

 

La sélection

 

Pour faire de la compétition il faut se qualifier.

Ma sélection interne : Dès ma première année, je peux participer aux rencontres amicales internes, interclubs et certains challenges.
Après une année de formation, je peux accéder aux compétitions officielles. Je fais mon choix en début d'année de participer ou non à ces manifestations. Plus je deviens grand plus cela devient sérieux et plus je dois montrer mes motivations physiques, techniques et morales.

Il ne faut pas oublier que le Maître d'armes est seul juge des capacités. 

Ma sélection externe : Pour certains niveaux de compétition, je dois avoir été sélectionné par les instances de ligue, de zone ou même nationales. Cela dépend de mes résultats précédents selon des calculs plus ou moins compliqués. Je peux consulter les critères de sélection ici.


 

L'information et l'engagement au club + déplacement + comment s'inscire ?


Avoir une licence


Je dispose du calendrier des compétitions de mon arme et dans ma catégorie. Il m'est remis en début d'année, et je peux le consulter ici.
Le calendrier officiel des compétitions figure dans les salles d'entraînement et ici..
Les règlements et conditions d'engagements de chaque compétition sont affichés en salle dès. Je dois les consulter à chaque séance et noter sur les formulaires joints ma présence ou mon absence. Une date limite d'inscription y figure. Elle ne pourra pas être dépassée pour des raisons d'organisation : soit vigilant !!!



Pour les déplacements dans le 06 et le 83, le club n'organise pas de regroupements. Cependant les familles peuvent s'arranger entre elles pour faire trajets communs ou du co-voiturage.
Pour les déplacements plus lointains, nous essayons de nous regrouper au sein du club et même avec d'autres clubs. Il faut pour cela des parents volontaires. N'oubliez pas les réciprocités ou les participations aux frais.
Des aides sont parfois accordées aux tireurs par le club.
Les plans d'accès aux salles qui reçoivent, sont affichés au club ou consultables dès que nous en disposons dans la rubrique les compétitions du mois. Sont aussi indiqués les montants des engagements et les heures d'appel.
Les formalités d'inscription sur le lieu de la compétition


Le jour de la compétition


Je me présente à l'heure sur le lieu de la compétition, c'est à dire avant l'heure limite indiquée (scratch).
Si j'arrive plus tard, je ne serai pas accepté car je perturbe la constitution des poules et donc le commencement des assauts.
Sur place, au bureau des engagements, je présente ma licence électronique qui a été validée en début d'année par le club et je règle mes droits d'engagement dont le montant m'a été indiqué au club.

A présent,
Je m'habille, je vérifie que mon blason est en place sur mon bras non armé.
Je m'échauffe seul ou en groupe : course, étirements....comme j'ai appris à le faire en salle.
Je me branche pour vérifier que tout fonctionne (fil de corps, cuirasse et arme). Cela m'évitera de prendre un carton jaune avant même d'avoir commencer l'assaut. Je peux me faire aider par le maître d'armes sur place ou par des plus grands (arbitres du club par exemple).
Je dois aussi apprendre à me relaxer avant et pendant la compétition. Je marche lentement, centré sur moi, ne prêtant attention qu'à ma respiration. Je me concentre en me remémorant des phases techniques que j'ai apprises à l'entraînement ou en me repassant une musique, en pensant à un endroit ou à une chose que j'aime beaucoup.
Je suis appelé et je suis l'arbitre qui m'a été désigné jusqu'à la piste sur laquelle je vais montrer mon talent.
Sur place, il y a toujours un responsable du matériel que je connais . En cas de problème je me rapproche de lui ou du maître d'armes. Ils pourront m'aider sauf en cas de non-respect du règlement.
Pendant les assauts et surtout lors des poules, je ne me disperse pas. Je pense à regarder les autres tirer pour élaborer la stratégie que je mettrais en place face à eux.
Et c 'est parti.... pour le meilleur ou pour le pire .....mais à coup sûr pour de grandes émotions.
 

 

Le matériel


A la dernière séance à laquelle je participe et qui précède cette compétition, je prépare mon matériel selon les modalités précisées par le bureau.
Je n'oublie pas d'emporter ce qui m'est prêté après l'avoir fait enregistrer auprès du responsable matériel pour la compétition.
Je restitue la matériel comme il me l'a été demandé lors du prêt , soit au cours de la compétition (d'autres enfants en ont besoin après moi), soit au club lors de la séance qui suit cette compétition. Je fais noter alors la restitution.
Je signale ce qui ne fonctionne pas ou ce que j'ai cassé. Voir Règlement intérieur

Ma "check list" avant une compétition:
Matériel spécifique

Sous-cuirasse 350 N jusqu'à la catégorie Benjamin, 8OON au delà
Veste et pantalon d'escrime
Chaussettes blanches hautes
Chaussures de sport
Gant d'escrime
Fils de corps
Armes
Cuirasse électrique pour les fleurettistes
Pour les plus grands, matériel de réparation, de test et peson
et aussi
Ma licence électronique validée (carte à puce)
Le montant de l'engagement (de 5 € à 10 € selon la catégorie)
Matériel optionnel

Serviette de toilette
Tee-shirts de rechange
Bouteille d'eau
Aliment énergétique contre les coup de fringale
Pansements anti-ampoules
Bombe froide contre les coupsv
Mouchoirs pour les émotifs ...
Les formules

Les règles du jeu sont disponibles à partir d'ici !
 

 

L'arbitre

C'est un tireur comme moi. Il est faillible mais essaye de faire du mieux qu'il peut. Je le respecte.
Il est là pour nous départager, pas pour me juger.Il peut aussi me donner des informations. Je lève la main si j'ai une question (ex je veux connaître le score ou le temps qu'il me reste) ou un problème à signaler ( mon arme ne fonctionne pas, mon lacet est défait, je me suis fait mal...).
Je ne peux pas contester sa décision.
Parfois l'arbitre demande des aides arbitres: ex s'il constate que mon adversaire ou moi même, cachons la zone valable avec le bras non armé. Un arbitre de main sera désigné qui ne regardera que les mains et signalera la moindre faute qui sera alors sanctionnée.
La compétition engendre également la fonction arbitrale, qui est un facteur très riche pour mieux comprendre l'escrime et développer l'affirmation de soi.

Pièces jointes de l'article

7377 lectures