S'inscrire à la newsletter Accéder à l'extranet RSS

Compétitions > Compétitons Monde

Au bonheur d'Hélène Ngom

23/03/2019 Imprimer

IMG_20190323_140623.jpg

 

Huit françaises étaient engagées ce matin en tableau de 64 de la coupe du monde épée dames de ChengDu.

 

Au premier tour l’équipe de France perdait Diane Von Kerssenbrock, défaite 13-15 par Brovko (UKR), et Mélissa Goram battue par sa coéquipière Hélène Ngom 8-15.

Après une première victoire 13-12 face à Shutova (RUS), Camille Nabeth cédait en tableau de 32 face à la polonaise Zamachowska 11-15. Même destin pour Coraline Vitalis, vaincue 11-15 par Moellhausen (BRA) après avoir éliminé Tal (ISR), et pour Marie-Florence Candassamy qui s’inclinait d’une touche face à Zhu (CHN) 10-11 après avoir remporté un premier match capital contre Washington (USA) 15-13. De son côté Lauren Rembi, solide en fin de match, avait gardé une touche d’avance contre Szabo (HUN) pour se hisser en tableau de 32 (12-11). Malheureusement elle ne pouvait pas éclipser Sun (CHN) et devait elle aussi arréter son parcours au deuxième tour (8-15).

Les deux françaises toujours en course allaient rejoindre le top 8 de la compétition. C’était d’abord le cas d’Alexandra Louis-Marie qui imposait son tempo dans les premiers matchs : victoire 15-13 contre Muhari (HUN) puis 15-11 face à la coréenne Song. En tableau de 16 c’est la polonaise Trzebinska qui subissait la loi de la française (14-11). En ¼ de finale Rossella Fiamingo (ITA) privait Alexandra Louis-Marie de podium, défaite 11-15, mais cela reste une très belle performance pour notre bleue.

Après avoir écarté Mélissa Goram en tableau de 64, Hélène Ngom renvoyait au vestiaire Obraztova (RUS) 9-15 puis continuait sur sa lancée pour écarter Knapik-Miazga (POL) de la route des ¼ sur le même score. Hélène Ngom se retrouvait face à la chnoise Zhu pour une place sur le podium. Cette fois-ci le match allait basculer du côté bleu et la française s’imposait 15-7.

La médaille était assurée mais la française en voulait plus. En demi-finale, au terme d’un match maîtrisé, Hélène Ngom pouvait crier victoire après sa victoire face à Hurley (USA) 15-11. La dernière marche, la plus haute, la plus belle, se jouait contre une double championne du monde : Rossella Fiamingo. Mais aujourd’hui était la journée de Hélène Ngom et la française s’adjugeait sa première victoire en coupe du monde seniors au terme d’une victoire 15-12.

Hélène Ngom : "Je suis ravie et épuisée. Cette victoire est la lumière au bout du tunnel ! Le groupe a été génial, les filles m'ont vraiment porté toute la journée !".

 

Huitième place par équipes

Le lendemain l'équipe de France prenait la huitième place après une défaite 34-39 face à l'Allemagne en 1/4 de finales.

 

Résultats : http://bit.ly/RésultatsChengdu2019

ngom.jpg

Compétitions dans le monde, Haut niveau, Epée 1390 lectures