S'inscrire à la newsletter Accéder à l'extranet RSS

Compétitions > Compétitons Monde

Extraordinaire Pauline Ranvier !

19/07/2019 Imprimer

La fleurettiste Pauline Ranvier est devenue vice-championne du monde aujourd'hui à Budapest. Retour sur une journée complètement folle !

AUG_9916.jpg

Ranvier en argent

La journée des fleurettistes commence en demi-teinte.  Pauline Ranvier et Ysaora Thibus réussissent à se qualifier après avoir battu respectivement la Vietnamienne Do (15-6) et la Mexicaine Rebolledo (15-8). Mais les Bleues subissent deux pertes : Solène Butruille est stoppée par Ebert (GER). Quant à Anita Blaze, elle s’arrête aussi en T64 après sa défaite contre Pustilnik (ISR).

En tableau de 32, les deux tricolores tiennent tête à leur adversaire. Ysaora Thibus rejoint aisément le T16 après sa victoire contre Lyczbinska : 15-5 pour la Guadeloupéenne. Si Pauline Ranvier doit plus s’accrocher, elle finit tout de même par se défaire de Chen (CHN) sur le score de 15-13.

Arrive alors le tableau de 16. Ysaora Thibus trébuche contre Huo (CHN). Menée en début de rencontre, la tricolore recolle au score. La mort subite lui sera alors fatidique (défaite 13-12). Pauline continue sa route seule. Face à Kreiss (HUN), la Française se fait peur. La Hongroise réussit à conserver un bon moment sa touche d’avance. Pourtant, en fin de rencontre, la notre fleurettiste mpose bien son jeu et réussit à reprendre l’avantage. Elle conclut cette rencontre par une très belle victoire 15 à 13 et file tout droit vers les quarts de finale.

Opposée à la Japonaise Ueno, la Pauline ne faiblit pas. Bien que son adversaire se donne corps et âme dans la rencontre, c'est bien elle qui mène la danse ! Impériale en défense, dominatrice en attaque, elle arrache la victoire 15-11. Le compteur tricolore est débloqué, Pauline Ranvier peut exulter : en rejoignant Arianna Errigo en demi-finale, elle s’offre sa première médaille individuelle lors d’un grand championnat !

Le palmarès de son adversaire peut faire frémir. Pourtant, la Française impose directement son jeu. Si Errigo tente de revenir, Pauline ne se laisse pas faire. 15-13, elle s’envole direction la finale. Elle y retrouve Inna Deriglazova (RUS), titrée en 2017. La Française tente d’imposer son escrime, mais la Russe finit par prendre l'avantage. La Française s'incline 15-11. Pauline Ranvier devient vice-championne du Monde et offre une magnifique médaille d’argent à la France. 

Une très belle journée pour la fleurettiste qui confirme une très belle saison. Bravo Pauline et bravo à tout le staff ! 

Classement des Françaises :

  • 2 – Pauline Ranvier
  • 9 – Ysaora Thibus
  • 44 – Anita Blaze
  • 58 – Solène Butruille

 

67471474_2364513303596500_4905829379134717952_o.jpg 

Borel quart de finaliste

Lors du tableau de 64, les épéistes font le plein. Ronan Gustin vient facilement à bout du Polonais Zawrotniak (15-5) pendant que ses camarades y laissent un peu plus d’énergie. En effet, Yannick Borel s’impose 15-12 contre Fichera (ITA), tout comme Alexandre Bardenet contre Lan (CHN). Deux matchs un peu plus serré qui montrent bien l’importance de l’enjeu. Pour Romain Cannone, c’est le grand frisson. Contre l’Américain Hoyle, le jeune senior sort un gros match. Il s’impose 15-14 contre le numéro 11 au classement FIE.

Encore à quatre en tableau de 32, l’équipe de France essuie sa première perte. Romain s’arrête là, stoppé par la pointe du Japonais Yamada (15-12). Mais la route des épéistes ne s’arrête pas là. Alexandre Bardenet réussit à se qualifier pour le tour suivant après sa victoire contre Priinits (EST). Yannick Borel, 2e au classement FIE, atteint le tableau de 16 après sa victoire 15-11 contre Jorgensen (DEN). Il est rejoint par Ronan Gustin, qui élimine le Suisse Heinzer à la mort subite (13-12).

Les deux Français se retrouvent alors opposés pour une place en quart de finale. La rencontre finit par tourner à l’avantage de Yannick (15-10), qui élimine son compatriote. Alexandre Bardenet peut le rejoindre, mais pour cela il faut se défaire de Santarelli (ITA). Il ne trouvera malheureusement pas la solution et s’incline aux portes des quarts de finale (15-9).

C’est alors au tour de notre géant d’affronter Santarelli. L’Italien prend directement l’avantage et laisse Yannick courir derrière le score. Le Français ne réussira jamais à recoller au score et s’incline 15-12. Notre champion du monde 2018 s’arrête en quart de finale après une très belle journée. Il prend la 5e place.

Classement des Français :

  • 5 - Yannick Borel
  • 11 – Ronan Gustin
  • 14 – Alexandre Bardenet
  • 30 – Romain Cannone

Compétitions dans le monde, Haut niveau, Jeux Olympiques 2045 lectures