S'inscrire à la newsletter Accéder à l'extranet RSS

Compétitions > Compétitons Monde

Interview de Boladé Apithy

13/01/2011 Imprimer


bolade



Retrouvez l'interview complète de Boladé Apithy réalisé une semaine avant les Championnats du Monde d'Escrime.

A moins d'une semaine des mondiaux, comment vous sentez-vous ? Prêt ? Impatient ? Sous pression ?
A une semaine du début de la compétition, je me sens plutôt bien. Le stage terminal (ndlr : dernier stage de préparation, regroupant toutes les équipes de France) s'est trés bien passé, il y avait une bonne ambiance et j'ai eu de bonnes sensations. Je me suis fais un peu mal au fessier droit mais rien de trés grave. J'ai alors pris 2 jours de repos et maintenant tout va bien. J'ai hâte que les mondiaux commencent pour prendre beaucoup de plaisir.


Quand avez-vous débuté la préparation spécifique pour ces championnats du monde ? S'est-elle déroulée en plusieurs phases ? Lesquelles ?
Nous avons commencé la préparation fin aout. Au départ, on a eu un bloc destiné surtout au travail physique pour pouvoir travailler correctement par la suite. Cela a duré environ 3 semaines. Puis on a plus mis l'accent sur l'escrime. Ces dernières semaines ont servi à affiner notre jeu et à se reposer pour arriver en pleine forme au Grand Palais.


Que ce soit en équipe ou en individuel, vous n'avez jamais connu le podium lors d'un mondial, Paris est-ce le bon lieu ??
Oui s'est sûr !! Paris serait vraiment magique pour ma première médaille mondiale. A domicile, devant son public, je pense que c'est le rêve de tout athlète. Maintenant je ne me focalise vraiment pas sur les médailles, je veux surtout prendre du plaisir et ne rien regretter.


En juillet dernier, vous avez obtenu une belle 3ème place aux championnats d'Europe, pourriez-vous revenir en quelques mots sur cette médaille ?
C'était ma première médaille individuelle et donc forcement c'est un bon souvenir. J'ai passé une bonne journée, j'avais de bonne sensation. Après ma défaite en demi-finale, j'étais déçu mais ce sentiment est passé rapidement. Cela m'a motivé pour la suite et m'a donné encore plus envie de réussir. J'étais content pour moi mais aussi pour tout mon entourage qui me soutient au quotidien.


Escrime 2010 associe les escrimeurs handisport  aux Championnats du Monde , qu'en pensez-vous ?
C'est une bonne chose. Nous avons l'habitude de faire des stages avec les handisport et je pense que de rassembler ces deux évènements est vraiment un plus pour le spectacle et pour le développement de l'escrime. Cela permettra aussi au clan français de gagner encore plus de médailles car nos collègues handisport sont vraiment au top niveau.


Un de vos hobbies est le poker, avez-vous pour habitude de « vider les poches » de vos partenaires lors des stages ?
Malheureusement pour mes camarades je suis impitoyable à une table de poker ! Mes amis fleurettistes et épéistes en ont encore fait les frais pendant le stage terminal. Je les ai délestés de quelques euros superflus (surtout Jérome Jeannet !!).
C'est vrai que j'aime beaucoup le poker, cela me permet de penser à autre chose en attendant la compétition. Après les mondiaux j'irai faire des tournois à Paris.


Comment gérez-vous la vie étudiante en étant sportif de haut niveau ? N'est-ce pas trop difficile de suivre votre cursus en partant régulièrement aux quatre coins de la planète ?
Je me débrouille. J'essaye de faire comme je peux, je rattrape les cours quand je rentre de déplacement. J'ai la chance d'avoir des professeurs très compréhensifs, n'hésitant pas à m'aider. Ils me permettent de gérer au mieux mon emploi du temps. Sans cela je pense que ce serait vraiment très compliqué.
J'espère quand même finir mes études au plus vite pour ne plus avoir ce poids supplémentaire.


Pour finir, avez-vous un petit mot à dire aux supporters français ?
Venez nombreux nous encourager !!! Reposez-vous la voix et faites un max de bruit pour nous aider, on aura besoin de vous !!!

2993 lectures