S'inscrire à la newsletter Accéder à l'extranet RSS

Compétitions > Compétitons Monde

Invincibles !

24/03/2019 Imprimer

sd2.jpg 
 

Incroyable, ahurissant, prodigieux, fabuleux... Pour écrire un article sur les sabreuses de l'équipe de France il faut maintenant s'armer d'un dictionnaire des synonymes car on manque de superlatifs. Récit d'une journée où les filles ont remporté leur cinquième compétition d'affilée.

 
Exemptée de tableau de 32 l'équipe de France affontait la Grande-Bretagne pour son entrée en compétition. Une victoire 45-36 conclue par Cécilia Berder lui permettait d'accéder aux 1/4 de finales où l'attendait le Japon.

Bien lancées par Charlotte Lembach, de retour dans l'équipe après sa blessure, les bleues étaient surprise par les japonaises qui étaient en tête jusqu'au 6e relai (28-30). La France repassait devant grâce à Caroline Queroli (35-33) mais Tamura donnait l'avantage à son équipe avant le dernier assaut (39-40). Le dernier relai de Manon Brunet allait sceller l'affaire et la France avançait dans le dernier carré 45-43.
 
Opposées à la Pologne les bleues n'allaient pas laisser beaucoup d'espoirs à leur adversaire. Devant de bout en bout Charlotte Lembach, Manon Brunet et Caroline Queroli prenaient petit à petit le large et s'offraient une nouvelle finale après un match totalement maîtrisé (45-27).
 
Face à la Russie la France prenait le meilleur départ et menait 15-13 après les trois premiers relais. Puis les russes remontaient le score d'abord sous l'implusion de Yana Egorian (16-20) puis de Sofia Podzniakova (17-25). L'écart continuait même de grandir pour atteindre dix touches d'écart à la fin du 6e relai (20-30).
La révolte était engagée par Caroline Quéroli qui devait malheureusement quitter le match sur blessure et laisser sa place à Cécilia Berder. Après le huitième relai de Charlotte Lembach la Russie possédait encore un sérieux avantage : 32-40.
Au cours du dernier assaut Manon Brunet allait encore montrer toute sa classe, portée par la force de toute une équipe. C'est un véritable rouleau compresseur qui s'abattait sur Sofya Velikaya. Après avoir remis les deux équipes à égalité à 43-43, Manon Brunet donnait la victoire à la France (45-43) au terme d'un dernier assaut remporté 13-3...
 
Après les championnats du monde et les coupes du monde d'Orléans, de Salt Lake City et d'Athènes, les sabreuses remportaient une 5ème victoire consécutive. Magique, fantastique, génial...
 
Charlotte Lembach : "Whaouuuuu mais quelle journée ! Nous sommes passées par toutes les émotions : stress, pleurs, joie... J'ai une grosse pensée pour Caroline qui est sortie sur blessure. Manon a été stratosphérique et il y a le mental de Cécilia. Notre invincibilité continue et nous ne voulons pas que ça s'arrête. Je suis très heureuse d'être de retour dans cette équipe de feu !".
 
Résultats : http://bit.ly/RésultatsSintNiklaas2019
 
 
Les sabreurs cinquièmes
 
A Budapest les bleus étaient proches de rééditer leur performance de la coupe du monde de Varsovie où ils avaient battu la Corée du Sud. Après une défaite sur le fil (44-45) les français allaient chercher la cinquième place.
En individuel Vincent Anstett prend la 20e place devant Fabien Ballorca 21e, Bolade Apithy 33e, Maxence Lambert 39e, Tom Seiz 43e, Maxime Pianfetti 45e, Jean-Philippe Patrice 54e
 
Résultats : http://bit.ly/RésultatsCMBudapest2019

Compétitions dans le monde, Haut niveau, Sabre 1132 lectures