S'inscrire à la newsletter Accéder à l'extranet RSS

Compétitions > Compétitons Monde

L'épée sur le toit du monde et le sabre en bronze !

25/07/2017 Imprimer

Visuel UNE EH SDE.jpg

Les épéistes hommes décrochent l’or aux championnats du monde de Leipzig en battant en finale les Suisses sur le score de 45 touches à 43! Les sabreuses s'emparent elles du bronze. La France compte désormais 5 médailles mondiales avant la dernière journée de compétition. 


Jean Michel LUCENAY, Ronan GUSTIN, Yannick BOREL et Daniel JERENT ont montré aujourd’hui à Leipzig qu’ils étaient les plus forts. Ils décrochent le titre mondial à l’issue d’une finale incroyable.   

Les épéistes actuellement numéro 1 mondial étaient favoris en Allemagne. Un  statut qu’ils ont su gérer toute au long de la journée.

Pour leur match d’ouverture, nos tricolores dominent la Chine Taipei sur le score de 45 touches à 26. En T16, sur l’Allemagne, même décontraction pour les Français, victoire 45-26. En quarts de finale sur l’Egypte, ils s’imposent avec de la marge 45 touches à 23. En revanche, en demi-finale, première frayeur pour les garçons de Sébastien BARROIS. Jean-Michel LUCENAY réalise une belle remontée et arrache la victoire 45-43.

En finale, la France est menée dès le 2è relais accusant 7 touches de retard (25-32) avant l’entrée en piste de Yannick BOREL, membre de l’équipe de France Douane. Impressionnant, le guadeloupéen remonte au score et offre le titre à ses frères d’armes 45-43 !!!

« J’ai tout donné pour aller chercher la plus belle des médailles. Je savais que c’était possible mais c’est juste incroyable. C’est la magie de l’équipe et c’est un beau cadeau pour la dernière de Jean-Mich’.» Yannick BOREL.

 

Jean-Michel, porte bonheur, qui prend sa retraite avec un nouveau titre, le 6è en 7 participations. Bravo monsieur. 

 Bandeau EH.jpg 

Podium : 1 FRANCE  - 2  SUISSE  -  3 RUSSIE

 

Les sabreuses bronzées à Leipzig

Les filles de Jean-Philippe DAURELLE savourent ce nouveau podium mondial, après l’argent en 2014 à Kazan. 

Cécilia, Manon, Charlotte et Caroline (remplaçante de Sara) ont entamé leur journée avec beaucoup d’envie. L’envie de ramener une médaille à la maison pour que l’histoire se termine bien après la blessure de Sara.

En tableau de 16, face aux Allemandes, aucune crainte pour nos françaises. Expéditives sur la piste, elles s’imposent 45 touches à 17. En quart de finale sur l’Ukraine, vice-championne olympique, maîtrise et concentration sont de rigueur. Les filles l’emportent  45-33.

En demi-finale, sur  l’Italie, championne d’Europe en titre, les sabreuses font la course en tête (40-37 à la fin du 8ème relai) mais craquent sur la fin. Défaite 42-45, « gros coup sur la tête de perdre la demi » nous confie Cécilia qui offrira une heure plus tard une belle médaille de bronze à l’équipe.

Sur le Japon, nos françaises se sont fait peur. Leurs adversaires « très joueuses, très audacieuses » prennent l’avantage rapidement mais c’est bien la France qui inscrira la 45è touche ! Les sabreuses ont du « élever le niveau, inverser la tendance. J’avais un poids sur les épaules mais j’aime ça. C’est une très belle journée, où se mélangent beaucoup d’émotions » conclut Cécilia. 

 

Podium : 1 ITALIE  - 2  COREE  -  3 FRANCE

 Bandeau sabre dames.jpg

 

Crédit photo: FFE-Augusto BIZZI

Compétitions dans le monde 4358 lectures