S'inscrire à la newsletter Accéder à l'extranet RSS

Compétitions > Compétitons Monde

L'équipe de France vainqueur à Saint-Maur !

27/01/2019 Imprimer

On en rêvait, elles l'ont fait : les fleurettistes dames s'imposent pour la première fois sur la coupe du monde française ! 

SFA_8014 copia.jpg

Toute la journée, elles ont joué avec nos émotions, pour finalement l'emporter au bout du suspens. L'équipe de France de fleuret, composée aujourd'hui d'Anita Blaze, Chloé Jubenot, Pauline Ranvier et Ysaora Thibus, remporte sa première victoire à Saint-Maur, leur troisième victoire d'affilée en coupe du monde. Du jamais vu ! 

La journée avait pourtant débuté sereinement, avec une victoire nette 45/25 contre l'Ukraine en tableau 16. Une belle entrée en matière et une belle mise en jambes pour les tricolores. Même rythme en quart de finale avec une victoire 45/29 contre la Corée, une équipe qu'elles avaient battu dans le match pour la médaille de bronze des derniers championnats du monde. 

Les choses sérieuses ont vraiment commencé en demi-finale, une rencontre face aux Américaines, numéro 1 mondiales et championnes du monde en titre. Le match est serré, accrochés et nos tricolores sont à la peine, menées jusqu'au huitième relais. Mais l'une des forces de cette équipe, c'est son mental et nos fleurettistes ne lâchent rien ! Le score est toujours de 40/37 pour les USA alors qu'Ysaora Thibus rentre en piste pour le neuvième relais. La médaillée de bronze de l'épreuve individuelle se bat et inflige un 8/4 à Lee Kiefer : victoire finale 45/44 pour l'équipe de France ! 

En finale, la Russie, victorieuse en demi-finale de l'Italie, se dresse devant les Bleues. Parmi elles, Inna Deriglazova, vainqueur hier en individuel et bourreau de trois de nos Françaises (Pauline Ranvier, Anita Blaze et Ysaora Thibus). En très grande forme, Anita Blaze permet à l'équipe de France de prendre l'avantage après le troisième relais. Après le cinquième relais, elle porte même le score à 25-16 ! Mais les Russes non plus ne lâchent rien. Zagidullina et Korobeynikova leur permettent d'y croire encore. Dans le dernier relais, Inna Deriglazova égalise même à 38/38 face à Ysaora Thibus. Mais la Guadeloupéenne contrôle et permet finalement à l'équipe de France de s'imposer 41/39 ! 

Bravo à nos quatre championnes. Ces résultats sont de très bon augure, à quelques mois du début de la qualification olympique !

Compétitions dans le monde, Fleuret, Actus générales 615 lectures