S'inscrire à la newsletter Accéder à l'extranet RSS

Compétitions > Compétitons Monde

Victoire des fleurettistes à Alger !

25/11/2018 Imprimer

alger.JPG

Après les qualifications de vendredi, trois françaises rejoignaient Ysaora Thibus en tableau de 64 : Eva Lacheray, Pauline Ranvier et Solène Butruille.

Ce premier tour voyait Eva Lacheray et Solène Butruille se faire éliminer, respectivement par Fu Yiting (CHN) 7-13 et la japonaise Tsuji 6-15. De leur côté Pauline Ranvier, se sortant d’un match piège contre l’éternelle hongroise Aida Mohamed (42 ans) 14-13, et Ysaora Thibus, vainqueure 15-11 de Shi Yue (CHN) rejoignaient le tour suivant.

En tableau de 32 Ysaora Thibus ne faisait pas de détail face à Martyanova (RUS) 15-4, alors qu’un gros match attendait sa compatriote face à la numéro 3 mondiale Lee Kiefer. Sérieuse et appliquée sur son jeu, Pauline Ranvier s’offrait la tête de série américaine au terme d’un match très serré (15-13).

La route des ¼ de finale allait malheureusement être bouchée pour nos bleues. D’abord pour Pauline Ranvier face à Azuma (JPN) 12-15, puis pour Ysaora Thibus dans une défaite rageante 14-15 contre Korobeynikova (RUS).

 

Le lendemain la France, composée de Pauline Ranvier, Ysaora Thibus, Anita Blaze et Solène Butruille, partait à l’assaut de l’épreuve par équipes.

Après une première victoire aisée 45-26 en tableau de 16 contre l’Espagne, l’équipe de France affrontait la Corée du Sud en ¼ de finale. Il n’y eu finalement pas de match tant la France étouffait ses adversaires pour s’imposer avec la manière 45-20.

En ½ finale les bleues retrouvaient les vice-championnes du monde italiennes. Ysaora Thibus lançait parfaitement la rencontre avec une premier relai remporté 5-1 avant que l’Italie ne recolle après trois relais (11-10). Un quatrième relai costaud de Pauline Ranvier permettait ensuite à la France de reprendre le large (20-15), un écart encore accentué par les deux relais suivants d’Anita Blaze et Ysaora Thibus (30-23 au début du septième relai). Dans un grand jour, Pauline Ranvier survolait son dernier relai pour donner 11 touches d’avance à la France (35-24). Puis Anita Blaze assurait l’essentiel en portant le score à 40-31 avant le dernier assaut. Enfin Ysaora Thibus pouvait profiter sereinement de l’avance engrangée pour plier la rencontre 45-39.

Finale France-Russie

En finale la France était opposée à la Russie pour la victoire finale. Encore une fois Ysaora Thibus prenait un départ de rêve face à Deriglazova (3-0) mais la russe remontait quatre touches pour repasser devant. Une dernière attaque de la française en fin d’assaut laissait les deux équipes dos-à-dos après le premier relai (4-4). Opposée à Zagidullina dans le relai suivant, Pauline Ranvier concédait rapidement les deux premières touches avant de reprendre le contrôle du match et laisser place à Anita Blaze avec une avance de deux touches 10-8. Anita Blaze maintenait l’écart face à Korobeynikova et la France était devant après le premier tiers du match 15-13.

Dans le quatrième relai la russe Deriglazova prenait le meilleur sur Pauline Ranvier pour aider la Russie à recoller au score 18-18. La confiance venait de basculer du côté russe et Korobeynikova en profitait pour dominer Ysaora Thibus 7-4 avant que Zagidullina ne passe un 5-1 à Anita Blaze. Après six relais la Russie possédait le plus grand écart du match avec +7 touches (23-30).

Mais c’était là le dernier sursaut des russes qui allaient céder face à la furia des bleues. C’est d’abord Pauline Ranvier qui relançait l’équipe face à Korobeynikova en regagnant deux touches dans son assaut (29-34). Puis c’était au tour d’Anita Blaze qui ne laissait aucune solution à Deriglazova et portait le score à 32-34 avant le dernier relai. Au cours de cet ultime assaut Ysaora Thibus égalisait une première fois à 35-35 face à Zagidullina, puis de nouveau à 36-36 à une minute de la fin du match. A onze secondes du terme la russe plaçait une attaque au fer qu’elle pensait décisive, mais il ne fallut que quatre secondes à Ysaora Thibus pour allumer la lampe verte et envoyer la France et la Russie en découdre à la mort-subite. La priorité allait à la Russie mais au terme d’une action où les deux lampes s’allumaient Ysaora Thibus levait les bras au ciel, certaine d’avoir la priorité. Le vidéo-arbitrage confirmait la parade-riposte de la française qui offrait à l’équipe de France une magnifique victoire !

Pour Ysaora Thibus, "cette victoire est le résultat d’un véritable esprit d’équipe sur toute la journée. Sur la dernière touche, je savais qu’elles avaient confiance en moi. J’ai senti qu’on était à quatre en train de tenir le fleuret et que je pouvais le faire. Je n’ai pas douté".

Résultats : http://bit.ly/AlgerFD

  

Compétitions dans le monde 936 lectures