S'inscrire à la newsletter Accéder à l'extranet RSS

FFE

Les retrouvailles des cadres techniques

09/09/2015 Imprimer

21001228395_1625b3cbf0_k.jpg

(En bas, de gauche à droite : Jean Cottard (1er DTN en 1964), Jack Berthier, Jean-Michel Oprendeck, Frank Berthier, Paul Millet, Albin Sirven, Gilles Mancet, Didier leménagé, Anne Dubois Knockaert, Claude Leclercq et Mario Bourdageau)

(En haut de gauche à droite : Christian Tisseyre, Bernard Lataste, Claude Roche, Michel Caquard, Hubert Gea, Isabelle Lamour, Philippe Omnès, Jean-Philippe Parade, Christian Peeters, Thierry Barbaud, Jacques Donnadieu, Michel Perrin, Laurence Vallet Modaine et Michel Salesse - absent sur la photo-)

 

Du 21 au 23 août dernier, 24 anciens et actuels cadres techniques ainsi qu’Isabelle Lamour, présidente de la Fédération française d’escrime, se sont réunis à Vichy pour un moment de convivialité autour de leur passion commune, l’escrime.

C’est à l’initiative de maître Claude Leclercq qui fut cadre technique de la FFE (CTR, DTN adjoint, DTN de 1971 à 1993) que lors d’une conversation avec Michel Perrin, l’idée de réunir tous les anciens et actuels cadres techniques de la fédération a germé.

Retour sur trois jours riches en émotions et échanges racontés par maître Claude Leclercq un amoureux d’escrime depuis l’âge de 7 ans….

 

Reprendre contact

Tous se sont donnés rendez-vous à Vichy, ville où « chaque cadre technique s’est rendu au moins un jour dans sa carrière ». Ce choix s’est donc imposé naturellement, nous explique maître Leclercq.

Après les premiers échanges téléphoniques, percevant un engouement certain, le « tour de France » commença. Au bout de plusieurs semaines, non sans difficulté, une cinquantaine « d’anciens » était contactée. L’occasion, parfois, de reprendre contact plus de 30 années après.

 

Le mot d’ordre, convivialité

Le but d’une telle réunion ? « La convivialité, la convivialité et la convivialité » nous confie maître Leclercq. Au total, ce sont 24 mordus d’escrime qui se sont retrouvés pour cette première édition.

Les maîtres Michel Perrin et Jean-Philippe Parade ont partagé avec l’assemblée leur expérience (l’escrime en milieu carcéral et celle après un cancer du sein). Un bel éclairage sur l’actualité de la fédération. Les interventions de Christian Peeters, DTN, et de Laurence Vallet-Modaine, DTN adjointe, ont ponctué ces retrouvailles. La présentation de la présidente, Isabelle Lamour « très impliquée » tient à souligner maître Leclercq, fut également un moment fort du week-end.

 

« Un moment exceptionnel »

Si, de l’avis général, le temps a manqué tant le programme était riche, le plus beau moment, « un moment exceptionnel », reste la rencontre avec les minimes qui étaient en stage national. Une rencontre de générations unique pour tous et qui restera marquée dans les esprits.

 

Une deuxième édition ?

« Tout le monde le souhaite » s’enthousiasme maître Leclercq. « C’est même une nécessité. Il faut pérenniser l’esprit qui s’est dégagé de ce week-end. » Et pourquoi ne pas en profiter pour valoriser un patrimoine riche de l’expérience des anciens. Une idée qui semble déjà faire son chemin…

 

Bandeau 1.jpg

Bandeau 2.jpg

Actus générales 10368 lectures