S'inscrire à la newsletter Accéder à l'extranet RSS

FFE

Portrait de Tiphaine Gomez, juriste en alternance

12/12/2018 Imprimer

Tiphaine Gomez a rejoint la fédération au début du mois de décembre en tant que juriste dans le cadre d'un contrat d'alternance. Portrait.

juriste.jpg

Bonjour Tiphaine ! Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Tiphaine Gomez, je suis originaire de Perpignan. Ancienne joueuse de rugby, j’ai ensuite fait le choix de me consacrer à mes études de droit. J’ai effectué mes quatre premières années à l’université de Montpellier, au sein de laquelle j’ai obtenu un master 1 en droit des affaires. 

Durant mes années d’étude, je suis restée impliquée dans le milieu sportif en étant bénévole au sein du comité territorial de rugby du pays catalan et dernièrement pour la coupe du monde U20 masculine de rugby. Cela n’a fait qu’accroitre mon envie et ma motivation pour orienter ma carrière professionnelle juridique vers le sport.

Je suis désormais en master 2 "Professions juridiques du sport" à l’université de Dijon sous la direction de Cecile Chaussard et de David Jacotot. Dans le cadre de ce master, j’ai eu l’opportunité d’intégrer à la fois la Fédération Française d’Escrime et la Fédération Française de Hockey sur gazon en tant que juriste en alternance.

Quelles sont tes missions au sein de la fédération ?

Je suis en charge d’assurer son bon fonctionnement d'un point de vue juridique. A ce titre, j’ai pour mission de conseiller et défendre les intérêts des détenteurs de droits (fédération, sportifs, clubs..), d’assurer la sécurité juridique, ou encore de rédiger des actes juridiques spécifiques.

L’extraordinaire développement du sport, et notamment la dimension économique et sociale qu’il a acquise aujourd’hui, sont à la source de nombre de questions juridiques posées tant pour son organisation que par son fonctionnement. En effet, le secteur sportif connait des mutations, avec l'explosion du sport spectacle, la professionnalisation et le développement des affaires judiciaires. Le métier de juriste du sport est en pleine évolution. Toutes les entreprises ont à un moment ou à un autre nécessité à consulter des juristes afin de sécuriser au mieux leurs investissements tant matériels qu’immatériels.

Quelles sont tes ambitions ?

Le sport m’a donné le gout du challenge, du dépassement de soi. Pour cette raison, je souhaite relever quelques défis dans ma carrière professionnelle. Je souhaite dans un premier temps devenir juriste dans une fédération sportive française. Sur le long terme, j’aimerais accéder à un poste de direction dans une organisation sportive. Parallèlement, un sujet en particulier me tient à cœur : celui du développement du sport féminin en France. De ce fait, j’ai pour ambition de contribuer à son évolution qui selon moi mérite d’être vu et connu, bien que consciente qu’il reste un long chemin à parcourir avant d’être témoin de l’égalité dans le monde du sport. Toutefois, j’ai pour défi d’en être actrice.

La Fédération, Actus générales 1246 lectures