S'inscrire à la newsletter Accéder à l'extranet RSS

Vie du club > Bourse aux idées > Fidéliser les licenciés

Escrime à l’école et pour l’école

14/09/2015 Imprimer

Journée USEP une.JPG

 

L’escrime consiste en un « duel » (duo bellum) avec une « arme » dans un espace délimité et dans un temps limité où il s’agit de toucher l’autre sans se faire toucher. Activité codifiée, elle implique un respect strict des règles du jeu et de sécurité.

 

La pratique de l’escrime à l'école permettra à chaque élève :

  • d’apprendre à respecter et à faire respecter des règles, car il apprendra aussi bien à « escrimer » qu’à arbitrer
  • de développer un équilibre et une coordination physique très complète.
  • de vaincre son appréhension et d’apprendre à réfléchir avant d’agir lors d’une situation d’affrontement direct, et donc de se maîtriser dans les moments de stress.


LE PROJET PEDAGOGIQUE


l’escrime une APS au sein de l’école et un vrai projet pédagogique par le mise en place de modules construits sur la notion du : ‘Avant’ , ‘ Pendant’ et ‘Après’
Le module escrime s’inscrit dans les objectifs du socle commun des compétences visées par les cycles 2 et 3, en ce qui concerne l’EPS :

  • Coopérer et s’opposer individuellement et collectivement par la pratique d’une nouvelle APS : l’escrime
  • Sport d’opposition et de duel, individuel et par équipes

 

LE MODULE ESCRIME

1) Initiation à l’aide des Kits 1ère touche :
Les modules d'initiation et découverte destinés aux élèves des cycles 2 et 3 seront dispensés par un maître d’armes brevet d’état niveau 2 et ATD (assistant
technique départemental) à l’aide des kits pédagogiques 1ère touche.

2) Des modules construits : dossiers pédagogiques
- Module d’escrime sportive (fleuret et sabre)
- Initiation à l’arbitrage (avec mise en situation)
- Module d’escrime artistique (en fin de cycle)


3) Des modules adaptés : CLIS
L’escrime est une discipline qui s’adapte aux individus, à leurs difficultés et leurs handicaps. Le programme « escrime adaptée » est une pratique à part entière que l’ATD met en oeuvre à chaque fois que cela est nécessaire permettant ainsi, l’inclusion des enfants handicapés dans un groupe ordinaire.

 

Il s’agit :


Pour l’élève :

d’extraire de son contexte initial d’acquisition, cette nouvelle compétence, de la considérer à travers l’activité escrime, sport de duel, donc d’opposition mais qui a l’avantage d’être aussi un sport d’équipe. Ce sport requiert une maitrise de soi tant sur le plan physique que moral.

Pour l’enseignant :

de proposer une tâche nouvelle permettant aux élèves d’effectuer cette décontextualisation. L’escrime s’inscrit dans cet objectif par une pratique guidée et coopérative, tant individuelle que par équipes. L’arbitrage faisant partie de l’apprentissage.

 

Mais également des compétences transversales telles :
Compétence 1 : La maîtrise de la langue française (règles de l’arbitrage)

  • S’exprimer à l’oral comme à l’écrit dans un vocabulaire approprié et précis

Compétence 6 : Les compétences sociales et civiques

  • Respecter les règles de la vie collective, notamment dans les pratiques sportives.
  • Prendre part à un dialogue : prendre la parole devant les autres, écouter autrui, formuler et justifier un point de vue.

Compétence 7 : l’autonomie et l’initiative

  •  Montrer une certaine persévérance dans toutes les activités.
  • Commencer à savoir s’auto-évaluer dans des situations simples.
  • S’impliquer dans un projet individuel ou collectif.

Avant le début de chaque module, une présentation en classe aura lieu (règle de sécurité, règle de jeu, présentation du matériel etc…)
L’enseignant sera autonome dans le choix de ses contenus et de sa pédagogie. Il pourra néanmoins s’appuyer sur les fiches du module disponibles.
L’enseignant sera assisté (techniquement) lors de son module par le maître d’armes (intervenant extérieur agréé par l’I.A de la Loire) sur un nombre de séances défini au préalable.

 

ESCRIME A L ECOLE.JPG

ESCRIME ECOLE FENTE.JPGP1030711.JPG

Vie du club 7069 lectures