S'inscrire à la newsletter Accéder à l'extranet RSS

Haut niveau > Légendes

Hommage au Maître Pierre Thirioux

25/11/2013 Imprimer

photo 2.JPG

De gauche à droite : le Général Boyer, Maître Pierre Thirioux, Maître Jean-Michel Oprendek, Catherine Defoligny.

 

Une délégation emmenée par le Maître Jean-Michel Oprendek, Président de l'AEIF et Catherine Ceretti, Présidente d'honneur, s'est rendue à la maison de retraite Harmony à Moret sur Loing le samedi 23 Novembre, afin de rendre hommage au Maître Pierre Thirioux.

En présence des autorités militaires (le Général Boyer) ainsi que civiles et de nombreux amis, cadres techniques et maîtres d’armes formés par Pierre Thirioux, mais aussi de sa famille (son fils Gérard, sa belle fille et sa petite fille Bérengère) Pierre Thirioux a reçu une épée de la part de la FFE et de sa Présidente, Isabelle Lamour, témoignage de la reconnaissance et du respectueux remerciement de l'escrime française.             

Cette épée exprime ainsi toute la gratitude de notre sport au regard de la carrière de ce Grand Maitre et toute la reconnaissance de l’importante contribution qui fut la sienne pour le développement de l’escrime française et ses résultats internationaux.

 

Bref aperçu de la carrière du Maître Pierre Thirioux : (par le Maître Jean-Michel Oprendek)

- Engagé de l’Armée de l’Air, il a été formé à l’école d’Antibes par le maître CLERY.                                                  

- Il devient le Directeur de l’Ecole d’Antibes en 1957, formant lui-même les 2e années (2 ans de stage).

- En 1967 il continuera à diriger à L’EIS de Fontainebleau la formation des maîtres militaires, devenant également l’Entraîneur National en chef des escrimeurs du Bataillon de Joinville.                   

- Il sera sacré Champion du monde des maîtres d’armes au sabre à Rome en 1966, et plusieurs fois champion de France civil et militaire à l’épée, au fleuret et au sabre.                                                             

- Maître au club de l’OGC Nice, il aura entraîné bien des champions dont le talentueux sabreur médaillé d’argent aux JO de Tokyo, Claude ARABO et Régis BONNISSENT, finaliste à Munich 1972.

- De 1957 à Antibes à la cessation de la formation des maîtres d’armes militaires à l’EIS de Fontainebleau, le maître THIRIOUX aura formé des générations de maîtres qui constitueront le corps des cadres techniques de la FFE, dont certains composèrent la grande majorité des Conseillers Techniques Régionaux (CTR) de la FFE, 7 Entraîneurs Nationaux (E.N.) et 2 Directeurs Techniques Nationaux, qui furent les patrons techniques d’Equipes de France plusieurs fois championnes olympiques et championnes du Monde à toutes les armes avec des Entraîneurs Nationaux sortis « des pattes » de Pierre THIRIOUX, ces 5h par jour d’enseignement pointu reçu 2 ans durant.   

Cette présentation est édulcorée car elle pourrait bénéficier d’autres faits et de témoignages. Elle autorise à mesurer l’ensemble de la carrière de ce grand maître militaire éminemment travailleur et créatif qui fut durant des décennies un pilier de la construction permanente de l’escrime française.

 

photo Maitre Thirioux.jpg

photo 4.JPG

Formation/Enseignant, La Fédération 6790 lectures