S'inscrire à la newsletter Accéder à l'extranet RSS

FFE > Les instances internationales

Election à la Commission des athlètes de la FIE

05/08/2013 Imprimer

Commission athlètes FIE MN.jpg

L’épéiste Maureen Nisima fait partie de la délégation française à Budapest dans la cadre de sa candidature aux élections de la Commission des athlètes de la FIE.

C’est au cours des Championnats du monde seniors qui ont débuté aujourd’hui à Budapest que tous les escrimeurs participant à ces épreuves sont invités à voter pour élire leurs représentants à la Commission des athlètes de la Fédération Internationale d’Escrime.

Le vote a lieu du 5 août à midi au 14 août à midi dans le bureau de la FIE situé sur le site de la compétition. Chaque athlète votant recevra un sac FIE100 contenant les articles promotionnels du Centenaire de la FIE. Ils pourront voter pour 6 athlètes maximum, quelle que soit l’arme pour laquelle les athlètes se présentent.

La Levalloisienne Maureen Nisima, championne du monde en 2010 est candidate pour la Fédération Française.

Elle nous expliquepourquoi elle souhaite s’investir dans ce domaine.

Entretien

Pourquoi te présentes-tu à cette Commission et quels sont tes objectifs pour cette candidature ?

MN : «  Je me suis dit que c’était le moment pour moi de compléter mon parcours de sportive dans d’autres secteurs, hors de la performance pure d’athlète. Je souhaite à la fois en savoir davantage sur les tenants et les aboutissants qui encadrent les compétitions et pouvoir relayer les informations auprès des autres sportifs de haut-niveau. Je suis d’ailleurs aussi investie depuis peu dans la Commission des athlètes du CNOSF aux côtés de Brice Guyart.

Je pense que pour être une athlète complète, il faut connaître les choses dans leur intégralité et cela commence par la connaissance de sa discipline sportive. Savoir ce qui permet à tout escrimeur de pouvoir se présenter sur la piste lors des compétitions internationales est de ce ressort. De plus notre sport a été le premier mis à mal en 2008 lors du turn-over des armes pour les Jeux Olympiques et donc, connaître cette mécanique extra-sportive est importante. Maintenant j’ai un peu plus de temps, donc je me dois de m’investir en ce sens. »

Quel sera ton rôle exactement ?

MN : « Je pourrais relayer les informations auprès des athlètes et jouer un rôle actif. J’aurais aussi la possibilité de défendre le statut des sportifs de haut niveau ainsi que leurs droits. Et puis je m’attacherais à simplifier les informations émanant de la FIE pour les transmettre aux athlètes en temps et en heure, ce qui nous a parfois fait défaut dans le passé.

Il y a aussi par exemple la lutte anti-dopage qui est un sujet important en tant qu’athlète compte-tenu des exigences requises et des obligations parfois complexes que nous devons suivre, dont notamment le fameux plan anti-dopage sur la localisation. Donner le point de vue des sportifs est une mission importante.

Il y aura également la possibilité de partager les expériences des autres athlètes qui composeront cette Commission, ce qui peut s’avérer très intéressant et permettra d’apprendre des autres qui n’ont pas forcément la même organisation, la même manière de fonctionner que nous en France. »

Mais que savais-tu de cette Commission, avant de te présenter ?

MN : « Très sincèrement avant je ne connaissais pas cette Commission, je ne savais pas exactement à quoi elle servait. Quand tu es dans ta compétition, tu n’es pas forcément alerte à toutes ces informations, mais maintenant je sais qu’il y a des domaines dans lesquels nous avons un rôle à jouer en marge des épreuves sportives. Par exemple le calendrier sportif international a changé depuis quelques temps, ce n’est peut-être pas la solution idéale pour tous. Je pense par exemple aux jeunes qui ont une saison relativement longue entre les Championnats d’Europe (seniors et juniors pour certain(es)), les Universiades et les Championnats du monde, c’est donc utile de prendre en compte tous les éléments. L’arbitrage est un point essentiel également. Cette représentation à la Commission des athlètes me permettra de mieux appréhender l’intégralité des sujets. »

Que souhaites-tu dire aux athlètes qui seront à Budapest afin qu’ils prennent le temps d’aller voter ?

MN : « Venir voter c’est le moment où au lieu de subir les décisions qui sont prises, les athlètes prennent leur destin entre leurs mains. Il faut prendre conscience de cela et avoir confiance dans cette commission qui jouera un rôle au sein de la FIE. »

 

Plus d’informations :

Dates et horaires des élections

5 – 11 août : 9h00 – 17h00

12 août : 9h00 – 12h00

 

Lieu

Syma, Hall B, à côté du Centre d’information.

 

Retrouvez la liste des 19 candidats : http://www.fie.org/fr/news/19-candidats-a-la-commission-des-athletes-de-la-fie-0-3114

Retrouvez le règlement des élections : http://www.fie.ch/download/letters/2009/info/3/fr/extrait%20statuts%20com%20athletes-FRA.pdf

La Fédération, Haut niveau 2598 lectures