S'inscrire à la newsletter Accéder à l'extranet RSS

FFE > Nos partenaires

Signature de convention entre la Fédération Française d’Escrime (FFE) et Paris 2018

07/02/2017 Imprimer

Dimanche 22 janvier, lors du CIP, la FFE et PARIS 2018, 10e édition des Gay Games, l’instance organisatrice des 10ème Gay Games ont signé une convention portant sur l’organisation de l’événement, qui se déroulera à Paris, du 4 au 12 août 2018.

La FFE, qui soutient ces championnats, se voit confier par Paris 2018 l’organisation de la compétition d’escrime, qui apparaît pour la première fois au programme des Gay Games depuis leur création en 1982.

Manuel Picaud, Président de PARIS 2018, 10e édition des Gay Games : « Pour la première fois depuis la création des Gay Games en 1982, l'escrime figure au programme de la 10e édition de Paris. C'est ce partenariat avec la Fédération Française d'Escrime qui rend possible l'organisation de ce sport. Et nous sommes heureux de proposer cette nouvelle activité. ». Un événement auquel la FFE a été très tôt sensibilisée : « nous partageons nos locaux avec Paris 2018, ce qui nous a sensibilisé encore plus à l’événement » déclare Isabelle Lamour.

La FFE s’engage donc à organiser l’épreuve, à communiquer sur l’événement ainsi que de recruter des participants et participantes.   
L’arme choisie pour cette compétition est l’épée « C'est une occasion unique de permettre la rencontre à un niveau international de toutes les personnes, de plus de 18 ans, qui pratiquent l'épée dans le monde. Une occasion unique pour profiter du programme exceptionnel de ces mondiaux de la diversité » nous confie Manuel Picaud.

LMP_4414.jpg 

Isabelle Lamour, coprésidente d’honneur de PARIS 2018, 10e édition des Gay Games, se félicite de ce partenariat avec Paris 2018 organisation pour qui elle a « énormément de respect vis-à-vis de leur engagement total à la cause qu’ils défendent ». Manuel Picaud espère, au travers de cette convention, faire passer « un message fort pour faire avancer les mentalités dans le monde du sport, en particulier sur l'orientation sexuelle ou l'identité de genre, mais aussi sur l'universalité du sport. »

Pièces jointes de l'article

La Fédération 2986 lectures