S'inscrire à la newsletter Accéder à l'extranet RSS

Découvrir l'escrime > Premier pas

S’amuser à apprendre !

22/08/2012 Imprimer

 

Dame_Fourmi

La société Dame Fourmi a mis au point un coffret ludique expliquant les bases de l’escrime aux enfants.



 

Dessiner, lire, compléter, découper, coller, jouer... C’est tout cela à la fois le coffret « autour de l’escrime », il permet aux enfants de découvrir les premières approches techniques et les fondamentaux de l’escrime tout en s’amusant. Composé de 18 fiches d’activités, cet outil pourra se retrouver aussi bien dans les mains des escrimeurs les plus jeunes pour compléter leurs leçons d’escrime, que dans celles de leurs parents, afin de partager l’apprentissage de ce sport de manière ludique et agréable.

Ce coffret peut servir également de support pédagogique aux maîtres d’armes lors de cours plus théoriques.

Et pourquoi ne pas le présenter aux jeunes gens lors d'interventions à l’école, lors des forums des associations, ou bien l’offrir aux jeunes licenciés qui valident leur adhésion dans le club (en septembre, ou à Noël, voire à la fin de la saison) ?

Plusieurs thématiques sont abordées dans les fiches pédagogiques : les règles du sport, les bases techniques de l’attaque et de la défense, les différentes parties du matériel, les positions, les éléments d’arbitrage, les notions tactiques...


DFourmi_web

Dfourmiweb2

Retour sur la genèse de ce coffret avec Sophie Gouazé, créatrice et conceptrice de ce support.

Pourriez-vous nous présenter cet objet ?


Sophie Gouazé : Il s’agit d’un coffret destiné aux enfants, dont l’objectif est d’apprendre les bases de l’escrime de façon ludique. Ce n’est donc pas un livre et pas un jeu. A l’intérieur de ce coffret, vous trouverez des fiches questions-réponses, des mises en situation de techniques apprises en cours et des personnages  à découper qui pourront être mis en scène par l’enfant avec le fond de la boîte qui forme, une fois monté une salle d’armes.

Ce coffret est sans prétention, il permet de survoler la discipline de manière pédagogique mais n’approfondit pas les techniques. Il constitue une première approche ludique de ce sport.
  

A qui se destine-t-il ?

SG : Il a été créé en priorité pour les jeunes escrimeurs de 6 à 10 ans maximum, mais aussi pour leurs parents. Le but est de donner à l’enfant l’envie de continuer l’activité, mais également d’intéresser  les parents pour qu’ils comprennent mieux ce sport. Lors de petites compétitions il a été remarqué que les parents n’étaient pas forcément au courant du déroulement et des règles de la discipline, ainsi ce support permettra de créer une complicité dans la relation parent-enfant autour d’un loisir qu’est l’escrime.

Ce coffret peut également intéresser les maîtres d’armes comme support pédagogique à certaines de leurs leçons théoriques (car semble-t-il, trop peu d’outils existent sur l’escrime).

Comment l’idée vous est venue?

SG : A la base je réalise des cartes postales à découper qui s’adressent  aux enfants et aux adultes. Je les ai exposées à la chambre des métiers de  Lyon et à cette occasion, un professeur de judo est venu me voir m’expliquant qu’il y aurait une utilité à créer des supports avec ce type de graphisme sur le judo pour les enfants. Il y avait selon lui peu d’outils sur sa discipline pour la cible des plus jeunes et donc un réel besoin. Nous avons monté le projet ensemble. Ensuite une fois que le coffret judo fut réalisé, le Comité du Rhône d’escrime l’a découvert et a souhaité que l’on développe le même projet avec l’escrime.


Justement quel a été le rôle de la FFE pour cette réalisation ?

SG : C’est grâce au Comité du Rhône et à Magali Cerisier-Guillaume que j’ai pu rencontrer les décideurs de la Fédération et présenter le coffret. Ils ont rapidement adhéré au projet et on a continué le travail déjà initié. La Fédération a apporté les corrections techniques sur le support et mon associé et moi avons pris en charge la conception et l’impression. La Fédération nous a proposé de venir sur un stand à l’occasion de la Fête des Jeunes pour faire connaître ce coffret aux escrimeurs, aux clubs et aux maîtres d’armes notamment.


Combien de temps la réalisation du coffret a-t-elle prise ?

SG : Pour ce qui est de la conception, cela a pris environ 600 heures de travail avec une longue phase de documentation. Ensuite est venue l’étape de la sélection, afin d’isoler ce qui allait vraiment concerner l’enfant. Puis il a fallu accorder un certain  temps à la réflexion afin de visualiser la manière dont on allait faire passer les techniques et les informations sur l’escrime aux enfants et tout ça par le biais du jeu. Enfin la fabrication : l’impression a pris 3-4 jours environ et ensuite le montage et la mise en forme du coffret qui ont duré 10-15 jours. Nous avons fait le choix de faire intervenir une société française solidaire qui emploi des personnes en situation de handicap, donc les délais ont été de ce fait un peu rallongés. Nous tenions à ce que notre structure ait un vrai engagement citoyen. Notre imprimeur est d’ailleurs éco-responsable, ce qui coïncide avec notre souhait de produire français et vert et ainsi d’avoir une démarche citoyenne.


En plus des coffrets, que réalisez-vous d’autres ?

SG : Nous continuons la création de cartes postales et d’autres objets en cartons à destinations des enfants, comme la maison de poupées à monter. Il y a plusieurs projets en cours également, comme des voitures et des poupées à habiller avec le procédé des languettes (découpage, collage, pliage). Nous restons dans ce même principe d’activités ludiques et manuelles.


D’où vient le nom « Dame Fourmi » ?

SG : Avant de réaliser les coffrets de jeu, j’avais une petite boutique à Lyon et je cherchais un nom pour celle-ci. Je voulais que le terme « fourmi » apparaisse parce qu’il renvoie vers des notions de travail et de minutie. Alors j’ai trouvé « Dame Fourmi » et je me suis aperçu que cela plaisait aux gens et ensuite nous avons conservé ce nom avec mon associé pour produire les coffrets.


Quels sont vos prochains projets pour l’escrime ?

SG : J’ai déjà une maquette de réalisée pour un petit lexique de mots et d’expressions qui existent en escrime. Il sera destiné à la fois aux parents et aux enfants, je veux qu’il soit tout public, sous forme d’un petit livret que l’on glisse facilement dans la poche. Mais ce n’est pour le moment qu’à l’état de projet...


Portraitw

Sophie Gouazé - Créatrice du coffret d'activité "autour de l'escrime", associé dans l'entreprise Dame Fourmi


Informations complémentaires

 

Pour commander le coffret d’activité via la FFE, merci d’envoyer une demande par email à ffe-accueil@escrime-ffe.fr. Vous pourrez alors envoyer votre règlement par chèque à l’ordre de la Fédération Française d’Escrime (prix du coffret : 15€ + Frais de port).

Pour plus d’informations, vous pouvez aussi visiter le site de Dame Fourmi : http://damefourmi.fr/coffretescrime1.html

Clubs, comités et ligues, pourquoi ne pas en parler à vos licenciés et maîtres d’armes ?!

9878 lectures