Kendrick Jean-Joseph champion du monde M20




A LA UNE

Retour aux actus

2021-04-09 - Épée / Haut-niveau / Compétitions dans le monde


Kendrick Jean-Joseph champion du monde M20

L'épéiste du Levallois Escrime Club est devenu ce vendredi champion du monde M20 ! 

Il succède à Luidgi Midelton et Arthur Philippe, titrés en 2018 et 2019. 

Bravo Kendrick ! 

"Les grands moments de la compétition se sont joués lors du quart de finale, contre Hadrien Fabre, que je connais depuis que je suis cadet. A partir de cette victoire (15/13), je me suis dit que j’étais sur le podium mais que ça ne faisait pas tout, qu’il fallait aller chercher la victoire. Mon kiné de la Fédération me répétait sans cesse que c’était dans la tête et ça m’a aidé, ça a déclenché l’envie. En demi-finale (contre Mohamed Elsayed, 15/11) et en finale (contre Mohamed Yassen, 15/13), les deux tireurs voulaient gagner ce titre mondial chez eux et ça m’a motivé pour prouver que j’en étais capable. Lors de la finale, je pensais à des athlètes qui m’inspirent, comme Luigi Middelton, Champion du Monde en 2018 et Guadeloupéen, dont la façon d’être et de tirer m’inspirent. Le deuxième Champion du Monde Junior et Guyanais Ulrich Robeiri m’a également inspiré, je suis fan depuis tout petit et je tenais à rejoindre ces deux noms de l’escrime française. Je ne prétends pas être comme eux mais j’espère avoir la force et le courage de travailler encore pour atteindre les étoiles comme ils l’ont fait. Lors de ma victoire, j’étais ému parce que les dernières semaines étaient compliquées, je ne suis pas rentré à Lyon très souvent et je me suis beaucoup entraîné. Je devais conserver la motivation pour les entraînements et l’école et je me suis accroché, je l’ai fait !

L’escrime est un sport compliqué, tu peux gagner un jour et perdre le lendemain. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé par équipe ; le vendredi j’étais au-dessus et le dimanche j’étais moins présent. Il faut sans cesse se remettre en question et mes défaites m’ont permis d’aller chercher le titre parce que je pensais, sur chaque pas, à chaque victoire, à chaque moment sur les pistes.

Je réalise au fur et à mesure que les jours passent que je suis devenu Champion du Monde Junior ! C’est l’aboutissement de plusieurs années de travail. Un titre de Champion du Monde ne s’acquiert pas en quelques semaines. C’est le résultat de mes années de pratique en escrime et les bons mots et conseils des maîtres d’armes qui m’ont accompagné.

Le premier objectif sera de profiter des retombées médiatiques pour faire entendre les messages qui me tiennent à cœur, dont la lutte contre le racisme, et transmettre ma passion à ceux qui me suivent et qui m’encouragent.

Je compte également profiter du titre jusqu’aux vacances et me reposer avant de me préparer pour la deuxième saison et la transition junior/senior qui sera importante. Je souhaite aussi garder les pieds sur terre et transformer ce titre en une motivation pour en gagner d’autres. J’espère participer aux JO et remporter une médaille.

La médaille individuelle est une consécration du travail accompli ces dernières années avec le Maître Roussat, mes anciens Maîtres d’armes de clubs et mon Maître d’armes formateur.

Mes futurs projets sont d’intégrer l’INSEP l’année prochaine, de faire passer des messages importants et pratiquer ma passion, faire ce que j’aime le plus : de l’escrime et gagner ! J’espère également que la Fédération continuera de nous suivre comme elle le fait, on se sent vraiment soutenu."

Propos recueillis par le service communication FFE



partagez



Championnats du monde au Caire (EGY) : composition de l'équipe de France

La Fédération Française d'Escrime communique la liste des tireurs sélectionnés pour les championnats du monde qui auront lieu au Caire (EGY) du 15 au 23 juillet prochain. 

Plus d'infos

Un bilan de 11 médailles pour les Bleus à Antalya

Après quasiment une semaine de compétition, clap de fin ce mercredi des championnats d'Europe en Turquie du côté d'Antalya.

Plus d'infos

2 médailles dont le titre pour les sabreuses en conclusion d'Antalya !

Les Bleus ont pu compléter leur besace avec une médaille de bronze en épée masculine par équipes et surtout, le troisième titre tricolore obtenu par les sabreuses françaises qui l'ont emporté. 

Plus d'infos