Championnats du monde au Caire : Ysaora Thibus et Romain Cannone pharaoniques !




A LA UNE

Retour aux actus

2022-07-19 - Fleuret / Épée / Compétitions dans le monde


Championnats du monde au Caire : Ysaora Thibus et Romain Cannone pharaoniques !

Au lendemain de la première médaille d'argent pour le clan tricolore obtenue par Maxime Pianfetti (sabre), l'équipe de France peut sereinement poursuivre son chemin en quête de résultats, et ce, dès ce mardi. Avec l'épée hommes et le sabre dames, les chances étaient grandes pour les Bleus de repartir avec des médailles sur cette journée.

Romain Cannone et Ysaora Thibus n'ont pas déçu en assumant leur statut, et ce, de la plus belle des manières, en obtenant l'or individuel. 

Romain Cannone (encore) sur le toit du monde

Champion olympique et numéro 1 mondial, Romain Cannone était très attendu au Caire après un championnat d’Europe en demie teinte à Antalya le mois dernier. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a été au rendez-vous.

Automatiquement qualifié dans le tableau, il effectue une entrée en lice tranquille lors des deux premiers tours, avant d'être opposé à l'Italien Federico Vismara en 1/8 de finale, 16e mondial. Une victoire 15 à 12 pour le Français qui se hisse en quarts et qui ne tremble pas face à Ruslan Kurbanov (KAZ), finaliste au Challenge Monal, qu'il élimine (15-13).

Dans le dernier carré, Cannone affronte le Belge Neisser Loyola. Menant au score, l'épéiste tricolore se fait remonter à 14-14, mais d'une touche au pied, décroche une finale mondiale. Face à Kazuyasu Minobe (JAP), le champion olympique ne tremble pas et l'emporte sur le score de 15 touches à 12. Un an après les Jeux Olympiques de Tokyo, Romain Cannone réalise le doublé JO – Mondiaux, à deux ans de Paris 2024.

Derrière, Yannick Borel et Alexandre Bardenet étaient également ambitieux. Ce dernier est exempté de la phase de groupes et entame donc sa compétition directement dans le tableau principal. Vainqueur serein au premier tour, il s'emploie un peu plus pour se qualifier en 1/8 de finale face à Mateusz Antkiewicz (POL), 13 touches à 12.

En huitièmes, il s'incline de justesse face au Japonais Koki Kano, 9e mondial, sur le score de 15 à 12. Pour Yannick Borel, champion d'Europe il y a un mois, le parcours a pris fin face à la sensation japonaise Kazuyasu Minobe au deuxième tour (15-13). Bardenet et Borel sont désormais tournés vers l'épreuve par équipes dans les prochains jours.

Le classement des Français :

1e. Romain CANNONE (champion)

10e. Alexandre BARDENET (tableau de 16)

17e. Yannick BOREL (tableau de 32)

22e. Nelson LOPEZ-POURTIER (tableau de 32)

Ysaora Thibus, reine en Égypte

Habituée aux podiums mondiaux, la cheffe de file du fleuret féminin français, Ysaora Thibus, s’est imposée avec la manière. Dominatrice et appliquée, elle est rentrée dans sa compétition progressivement après un premier tour accroché face à la Japonaise Miyawaki (15-13).

Pour s'assurer la médaille de bronze et une demi-finale, elle affronte la 17e mondiale Sera Azuma (JAP), qu'elle parvient à éliminer, 15 touches à 11. Sur sa route vers la finale, elle est opposée à Marie Boldor (ROU), la tombeuse de Pauline Ranvier en quarts.

Tel un symbole, Thibus l'emporte 15 à 3 et peut rêver de médaille d'or. En face de la légende italienne Arianna Errigo, la Française mène au score tout du long et maîtrise son sujet. Elle devient championne du monde à l'issue des quinze touches (15-10) et s'écroule d'émotion, en larmes. Ysaora Thibus succède 51 ans après à Marie-Chantal Demaille, dernière championne mondiale tricolore au fleuret dames, qui avait été couronnée en 1971.

Également présente dans le tableau, Pauline Ranvier a bien failli remporter une médaille. Sortie 22e de la phase de poules, elle est amenée à rencontrer dès le 2e tour la numéro 5 mondiale Quingyuan Chen (CHN), qu'elle élimine sur le score de 15 touches à 11.

Qualifiée pour les 1/8 de finale après son succès sur Kata Kondricz (HON), Ranvier est opposée à la Roumaine Maria Boldor. Au terme d'une partie accrochée, la Française s'incline 15 à 12 et s'arrête en quarts. De son côté, Anita Blaze a franchi le premier tour avec succès, avant d'être battue par Yue Shi (CHN).

Le classement des Françaises :

1e. Ysaora THIBUS (championne)

8e. Pauline RANVIER (¼ de finale)

21e. Anita BLAZE (tableau de 32)

44e. Solène BUTRUILLE (tableau de 64) 



partagez



Championnats du monde au Caire : la France 1ère nation

Entre les 4 titres, les promesses de jeunes talents et les expérimentés qui ont répondu présent, ces mondiaux demeureront un point d'ancrage solide pour l'avenir.

Plus d'infos

Championnats du monde au Caire : l'épée masculine sur le toit du monde !

Deuxième jour des épreuves par équipes ce vendredi avec au menu de l'épée masculine et du fleuret féminin, qui ne sont autres que les armes de Romain Cannone et Ysaora Thibus, champions du monde individuels. Avec courage, les Bleues ont obtenu la médaille de bronze, alors que de leur côté, les épéistes français sont devenus champions du monde.

Plus d'infos

Championnats du monde au Caire : les Bleus concluent avec l'argent au sabre et le bronze au fleuret

Ce dernier tour de piste s’est avéré fructueux pour les Bleus qui ramènent deux médailles supplémentaires avec leurs équipes de sabre féminin et fleuret masculin. La France termine première au classement des médailles.

Plus d'infos