Championnats du monde au Caire : Enzo Le(plus)fort




A LA UNE

Retour aux actus

2022-07-20 - Fleuret / Compétitions dans le monde


Championnats du monde au Caire : Enzo Le(plus)fort

Il est difficile d'oublier la journée de mardi, tellement les émotions étaient fortes pour le clan français avec ces deux titres de champions du monde obtenus par Ysaora Thibus et Romain Cannone. Ces résultats ont quelque peu boosté les Bleus en ce dernier jour d'épreuves individuelles.

À la une, du fleuret hommes et du sabre dames avec un nouveau titre mondial obtenu par Enzo Lefort et de belles promesses pour l'épreuve par équipes pour les sabreuses.

Enzo, champion du monde, bis repetita

Tenant du titre, Enzo Lefort remettait sa couronne en jeu au Caire. Épargné par la phase de poules du fait de son classement mondial, le Français entre sereinement en lice au premier tour (15-2). C'est par la suite que Lefort se fait peur en allant jusqu'à la touche décisive face au Néerlandais Giacon, 15 à 14.

Appliqué et concentré, il se dirige jusqu'en demies où un certain Nick Itkin (USA) l'attend. Le vainqueur américain du Challenge International de Paris 2020 voit le score défiler en la faveur du Tricolore, avant qu'Itkin ne recolle à 14-14. Encore une fois, Enzo Lefort l'emporte à la touche décisive pour aller en finale (15-14).

Opposé à Tommaso Marini (ITA), jeune espoir italien du fleuret, il effectue là aussi un bon départ (9-3), avant que l'écart ne se resserre. Le destin est décidément joueur avec le Français, qui doit décocher une touche décisive pour être de nouveau champion du monde, ce qu'il fait avec succès.

Depuis Laura Flessel en 1998 et 1999, aucun tireur tricolore n'avait conservé son titre mondial, il faut même remonter aux années 1960 pour constater cela au fleuret. 

Derrière Lefort, Alexandre Sido a vécu des poules en demie teinte avec 3 victoires sur 5 matchs. Néanmoins, cette performance n'a présagé de rien, puisque le Français sort le n°12 mondial, Kyosuke Matsuyama (JPN), 15 touches à 11. Après un deuxième tour maîtrisé se dresse devant lui le local égyptien Alaaedin Abouelkassem, qui n'est autre que le 6e meilleur fleurettiste au monde. Combatif, Sido s'incline malgré tout 15 à 11 et s'arrête en 1/8 de finale.

Quasiment invaincu en phase de poules, Pierre Loisel aborde sereinement le tableau principal. Dans la lignée de cet état d'esprit, son deuxième tour l'oppose à Daniele Garozzo, la légende italienne du fleuret. En tête pendant une partie de la rencontre, Loisel fait face au champion olympique de Rio 2016, mais s'incline de peu dans le final (15-13).

Dès ce vendredi, les fleurettistes tricolores ont rendez-vous avec l'épreuve en équipe où ils ont décroché la médaille d'argent à Antalya le mois dernier, au niveau européen. 

Le classement des Français : 

1e. Enzo LEFORT (champion) 

16e. Alexandre SIDO (1/8 de finale) 

18e. Maximilien CHASTANET (tableau de 32) 

27e. Pierre LOISEL (tableau de 32) 

Des sabreuses en préparation pour les équipes 

Sacrées championnes d'Europe en équipe à Antalya, les sabreuses tricolores arrivaient en confiance en Égypte avec l'objectif de confirmer et de progresser.

Aujourd'hui, aucune d'entre elles n'est parvenue à décrocher une médaille, mais les performances individuelles de chacune laissent présager du bon pour la suite de la compétition. À commencer par Sara Balzer, médaille de bronze aux Championnats d'Europe le mois dernier. Exemptée des phases de poules, elle dispute son premier match face à la Japonaise Kanae Kobayashi, qu'elle remporte (15-9).

Au deuxième tour, elle bat Julieta Toledo (MEX) sur le score de 15 touches à 8. Son parcours prend fin en 1/8 de finale, opposée à Larissa Eifler (GER), 35e mondiale (15-10). 

Pour les autres Françaises, le bilan est très encourageant, notamment pour Sarah Noutcha, vingtième mondiale. L'emportant de justesse au premier tour (15-14), la sabreuse de 22 ans réalise une performance très intéressante en 1/8 de finale en battant Rossella Gregorio (ITA), 5e mondiale, sur le score de 15 touches à 14. Elle bute en quarts sur Araceli Navarro (ESP) après un beau parcours, 15 à 5.

Caroline Queroli, sixième au classement FIE avant la compétition, a également vécu une journée encourageante. Directement entrée dans le tableau, ses deux premiers tours sont bien maîtrisés puisqu'elle ne concède pas plus de 10 touches à chaque rencontre, afin de se diriger en huitièmes.

Contre l'Espagnole Araceli Navarro, elle s'accroche de bout en bout, mais s'incline 15 touches à 9. Place désormais à l'épreuve par équipes dès vendredi avec les qualifications, où la France voudra confirmer son statut européen à l'échelle mondiale. 

Le classement des Françaises : 

7e. Sarah NOUTCHA (¼ de finale) 

10e. Caroline QUEROLI (1/8 de finale) 

12e. Sarah BALZER (1/8 de finale) 

42e. Anne POUPINET (tableau de 64)



partagez



Championnats du monde au Caire : la France 1ère nation

Entre les 4 titres, les promesses de jeunes talents et les expérimentés qui ont répondu présent, ces mondiaux demeureront un point d'ancrage solide pour l'avenir.

Plus d'infos

Championnats du monde au Caire : l'épée masculine sur le toit du monde !

Deuxième jour des épreuves par équipes ce vendredi avec au menu de l'épée masculine et du fleuret féminin, qui ne sont autres que les armes de Romain Cannone et Ysaora Thibus, champions du monde individuels. Avec courage, les Bleues ont obtenu la médaille de bronze, alors que de leur côté, les épéistes français sont devenus champions du monde.

Plus d'infos

Championnats du monde au Caire : les Bleus concluent avec l'argent au sabre et le bronze au fleuret

Ce dernier tour de piste s’est avéré fructueux pour les Bleus qui ramènent deux médailles supplémentaires avec leurs équipes de sabre féminin et fleuret masculin. La France termine première au classement des médailles.

Plus d'infos