jehan buhan

Jehan Buhan manifeste autant de capacités pour le tennis que pour l’escrime et doit faire un choix cornélien : ce sera l’escrime. Licencié en droit et diplômé de l’Ecole Supérieure de commerce de Bordeaux, Henri, Jehan, Eric, Marie de Buhan, plus connu sous le nom de Jehan Buhan, embrasse la même profession que son père, le négoce en vins et en spiritueux. Lorsqu’il partait en compétition avec son équipe, il n’oubliait jamais de mettre dans sa housse quelques bonnes bouteilles de ses chais pour la troisième mi-temps !

En 1934, il obtient son premier titre en devenant champion de France universitaire. Puis, à trois reprises (1933, 1935 et 1937), il devient champion du monde universitaire. En 1947, il remporte le titre de champion du monde par équipe au fleuret et à l’épée et le championnat de France individuel au fleuret. Il marque les Jeux olympiques de son empreinte en remportant trois médailles d’or aux Jeux de Londres et d’Helsinki, deux médailles au fleuret par équipe et une en individuel. Son meilleur moment aux Jeux olympiques : La dernière touche qui lui a permis de gagner la médaille d’or pour la France, si chère à son cœur.

Aux Championnats du monde, il gagna trois médailles d’or par équipes, à l’épée en 1951 et au fleuret en 1947 et 1951 ; remporta quatre médailles d’argent par équipe au fleuret en 1938, 1949 et 1950, et une à l’épée en 1950. Complètent le tableau, une médaille individuelle d’argent au fleuret en 1950 et une médaille de bronze au fleuret individuel en 1951. Il fut aussi champion de France en 1949 à l’épée, et en 1947 et 1951 au fleuret. Le passage à l’arme électrique l’a profondément marqué. L’escrime est un sport de gentleman et ce changement de procédure fut ressenti comme une perte de noblesse.

À l’issue de sa carrière sportive, il a été vice-président du CIO ainsi que de la Fédération Française d’Escrime où il a introduit l’épée féminine. Il a également été président de la Ligue d’Aquitaine et fut juge au tribunal de commerce de Bordeaux ainsi que conseiller du Commerce extérieur de la France.

image droite

palmarès

INDIVIDUEL

  • Champion Olympique 1948 (fleuret)
  • Vice champion du monde 1950 (fleuret)
  • Médaillé de bronze aux championnats du monde 1951 (fleuret)

PAR ÉQUIPES

  • Champion Olympique 1948, 1952 (fleuret)
  • Champion du monde 1947, 1951 (fleuret)
  • Champion du monde 1947 (épée)
  • Vice champion du monde 1938, 1949, 1950 (fleuret)
  • Vice champion du monde 1950 (épée)

 (photo : collection G.Six)