Fédération Française d'Escrime

Evolution du nombre de licenciés au sein de la FFE depuis 1978

Les chiffres essentiels

2008-2009 : plus grand nombre de licenciés, 66.808

Après chaque édition des Jeux Olympiques, "l'effet JO" joue à plein auprès des nouveaux publics qui souhaitent débuter à l'escrime.

En 2020-2021, suite à la crise sanitaire, la FFE a perdu 24% de ses licenciés. Un chiffre historiquement bas (41.247) qui s'explique par les restrictions sanitaires et l'impossibilité de pratiquer une activité sportive. Pour autant, restons positifs : de nombreux pratiquants sont restés fidèles à l'escrime !

Bon à savoir : l'escrime se pratique dès le plus jeune âge avec du matériel adapté. On peut pratiquer en loisir, en compétition, pour le plaisir, pour le fun, pour la performance !

"L'effet JO", c'est quoi ?

Les Jeux Olympiques et Paralympiques se déroulent tous les 4 ans. A de rares exceptions près, l'escrime française décroche de nombreuses médailles, ce qui a pour effet de démultiplier la médiatisation de notre discipline sur les grandes chaînes nationales et les titres de presse. 

Aux Jeux Olympiques de Tokyo de 2021, l'équipe de France Olympique et Paralympique a décroché 6 médailles dont deux titres olympiques (Romain Cannone à l'épreuve individuelle d'épée et l'équipe de France de fleuret masculine).

Ces médailles additionnées à la médiatisation des épreuves sur les grandes chaînes françaises, auxquelles il faut ajouter la médiatisation fédérale (communication et relations presse) et l'influence des athlètes sur les réseaux sociaux, ont pour effet de générer un "effet JO" particulièrement remarquable auprès de nos clubs !

Test