Académie de sabre laser et fédération française d'escrime

Aujourd’hui, l’ASL-FFE a réussi à unifier la pratique par une collaboration participative de ses adhérents. En gardant comme base les particularités de l’arme, sa culture, son univers, elle poursuit ses recherches dans la construction d’une pratique tant martiale que sportive, sécurisée, ludique mais néanmoins exigeante sur les aspects règlementaires, technico-tactiques, physiques, mentaux, environnementaux...

Dans ce cadre, une batterie d’outils a été mise en place : règlements sportifs, parcours de formation de cadres, développement de pools d’arbitres, charte graphique et éléments de communication, vidéos et applications supports pour les compétitions, la formation, le développement…

Désormais connue dans le monde entier, la pratique de l’ASL-FFE reste construite de façon à accueillir tous les publics concernés ; escrimeurs, pratiquants de sabre laser, membres de la culture de l’imaginaire, passionnés de cinéma, pratiquants d’arts martiaux ou autres curieux. Elle a d’ailleurs ouvert 2 ambassades : 1 aux Etats Unis, avec Chad Eisner, fondateur du programme TPLA et 1 autre à Honk-Kong, avec Kwok Chun Chan.

quelques chiffres

Depuis le début des stages de formation en 2017, on comptabilise un peu moins de 200 enseignants formés à la pratique sur 10 stages. 30 passionnés ont entamé l’aventure de la formation fédérale et la moitié d’entre eux ont ainsi validé le 1er niveau de formation : l’Animateur Fédéral de Sabre Laser, après 100 heures de formation. 6 instructeurs ont, par la suite, validé leur diplômé d’Educateur Fédéral de Sabre Laser (le 2nd niveau), après une seconde formation de 100 heures. Une dizaine d’arbitres ont été validés suite aux 3 tournois nationaux organisés.