reprise de la pratique de l'escrime a l'entrainement et en compétition

Protocoles
Protocoles majeurs 1
Protocoles majeurs 2
Protocoles majeurs 3

Protocoles sanitaires à l'entrainement pour les mineurs et les majeurs

A partir du 30 juin 2021, la pratique est de nouveau autorisée en extérieur et en intérieur pour les jeunes comme pour les adultes, avec contact.

Aucune personne, quel que soit son titre (tireurs, cadres, accompagnateurs, et toute autre personne non énumérée dans cette liste), ne doit pénétrer sur les lieux d’entraînements, si elle :

  • Présente des signes infectieux suspects d'atteinte COVID-19 dans un délai remontant à 7 jours. Les parents sont invités à prendre la température de leur enfant avant le départ pour l’entraînement. En cas de fièvre (38,0°C ou plus) ou en cas d’apparition de symptômes évoquant la Covid-19 chez le mineur ou un membre de son foyer, celui-ci ne doit pas prendre part à l’entraînement.

  • A été en contact avec une personne testée positive, sans démontrer l'absence de contamination pour elle par un test PCR datant de maximum 72 heures. Tous les participants ayant des signes pouvant évoquer une infection à SARS-COVID-19, dans les 48 heures suivants un entraînement, doivent immédiatement prévenir leur maître d’armes ou le responsable de la salle ou du stage, s’isoler et faire pratiquer un test de dépistage dans les plus brefs délais.

En salle d'armes, dans le gymnase :

  • Les vestiaires peuvent être utilisés pour les mineurs avec mise en place d’un protocole sanitaire et d’un sens de circulation.

  • Durant toute la durée de l’entraînement, le port du masque sanitaire est obligatoire lorsque le masque d’escrime n’est pas porté.

  • Il est également recommandé de garder le masque chirurgical sous le masque d’escrime.

  • Une distanciation physique de 2 mètres doit être respectée. Cependant, lorsqu’une distanciation physique supérieure à 2 mètres est assurée (exercices de préparation physique par exemple), il est possible pour les tireurs d’enlever le masque chirurgical.

  • Interdiction de se serrer la main.

  • La tenue d’escrime y compris le masque d’escrime et le gant doivent être personnels.

  • La gourde, les serviettes, et toutes autres affaires doivent être personnelles et ne peuvent être prêtées.

  • L’utilisation de matériel pédagogique partagé par un même groupe est possible lorsqu’une désinfection est assurée entre chaque groupe ou que les objets sont isolés 24h avant réutilisation.

  • Il est recommandé au club de disposer d’un thermomètre frontal, à utiliser en cas de nécessité.

Protocoles sanitaires en compétition pour les mineurs et les majeurs

A partir du 30 juin 2021, les compétitions locales peuvent reprendre pour les majeurs. 

  • L’événement est organisé selon les normes sanitaires en vigueur à date, en accord avec la mairie d'appartenance et après avoir prévenu la préfecture.

  • L'organisateur définit le nombre maximal de personnes ayant accès au complexe sportif. Le nombre de participants à l'épreuve n’est pas limité.

  • Toutes les personnes entrant sur le plateau de la compétition doivent présenter un test Covid négatif datant de moins de 72 heures. Les organisateurs, s'ils le souhaitent, pourront prévoir un stand de tests antigéniques.

  • Un registre de présence est obligatoire pour toute personne accédant sur le lieu de la compétition, autre que les arbitres et les tireurs pour qui la liste d'engagement est suffisante. Concernant la présence sur le plateau de la compétition, seules les personnes accréditées seront autorisées à y accéder (tireurs, cadres, entraîneurs, dirigeants, représentants officiels, organisateurs).

  • Cette accréditation devra être visible via un badge fourni par l’organisateur.

  • Les spectateurs sont à nouveau autorisés, à 100% de la capacité.
  • Les spectateurs sont installés dans les gradins en tenant compte des mesures de distanciation physique, en accord avec la mairie et la préfecture et au moment opportun jugé par l’organisateur selon les normes sanitaires en vigueur à date (échauffement, poules, ou tableau d’élimination).

  • Un registre est obligatoirement tenu.

  • Toute personne dans les tribunes doit porter un masque sanitaire.

  • L’accès au plateau depuis les tribunes doit être condamné, aucun/e spectateur/trice n’est accepté/e dans la zone des pistes.

Concernant le déroulement de la compétition : 

  • Chaque tireur/se doit avoir un sac fermé en bout de piste avec toutes ses affaires à l’intérieur.

  • Toutes les affaires sont personnelles et ne peuvent être prêtées.

  • Un seul coach est accepté en bout de piste. Le badge d’accréditation fourni par l’organisateur faisant foi ; il devra être visible.

  • Pour les matchs par équipe : les tireur/ses des 2 équipes (y compris le remplaçant) sont autorisé/es en bout de piste.

  • Tireurs et tireuses sont présent/es sur le plateau seulement lors de l’échauffement, des matchs de poules et des matchs à élimination directe. Il est interdit d’aller sur une autre piste. Les tireur/ses sortent de la zone de piste dès leur élimination effective.

  • Le port du masque est obligatoire entre les assauts.

  • La poignée de main n’est pas autorisée. Les cris après une séquence de touches, les étreintes et embrassades victorieuses ne sont pas autorisés. (Réglementation de la F.I.E. au 1er juillet 2020).

  • La vérification de la feuille de match se fera de façon visuelle auprès de l’arbitre, qui après validation par le/a tireur/se sera seul à la signer.

  • Pour les branchements et débranchements il est préconisé d’avoir un/e bénévole pour plusieurs pistes. Elle ou lui seul/e sera autorisé/e à désinfecter et manipuler les prises de garde et enrouleurs après chaque combat. En l’absence de bénévoles disponibles, ce rôle sera confié à l’arbitre.

Un doute ? Besoin d'une information complémentaire ?

Retrouvez ci-dessous toutes les informations sur les protocoles sanitaires en vigueur. 

La cellule COVID de la FFE se tient à votre disposition au 01.87.12.30.08