Fédération Française d'Escrime

"En garde ! Prêts ? Allez !"

En 2022, 72% des clubs n'ont pas d'arbitre. Pourtant, 100% des compétiteurs en ont besoin ! 

Je peux devenir arbitre dès l'âge de 14 ans : la formation est ouverte aux licenciés FFE.

IMG

Arbitrer, c'est diriger le combat

L'escrime est l'un des très rares sports où le français est la langue officielle. Chaque pays utilise sa langue pour les compétitions nationales, mais dès que la compétition devient internationale, le français est obligatoire pour l'arbitrage. « En Garde ! Prêts ? Allez ! Halte ! ... ». L'arbitre dispose en plus d'un code de signe pour expliquer chaque phrase d'armes.

Le combat entre deux escrimeurs, aussi appelé assaut ou match selon que l'on compte ou non les points, est constitué de « phrases d'armes ». Une phrase d'armes s'apparente à une discussion entre deux personnes où chacune à son tour s'exprime à l'aide de son arme. L'arbitre « écoute » et analyse cette phrase d'armes pour décider s'il attribue un point à l'un des deux escrimeurs. Selon l'arme, il applique la règle appropriée : attribution du point au premier qui touche à l'épée ou à celui qui touche en ayant la priorité au fleuret et au sabre.

L'arbitre joint le geste à la parole pour décrire les échanges et annoncer sa décision aux escrimeurs et au public. Il dirige le combat à l'aide de commandements : En garde – Prêt – Allez.

Dès qu'une touche est portée ou qu'un des deux escrimeurs commet une faute, il arrête l'échange en disant Halte ! L'arbitre énonce la phrase d'armes en utilisant un vocabulaire et une gestuelle spécifiques. Il décrit ainsi les actions réalisées par les deux escrimeurs afin de déterminer si le point compte ou non.

De plus il fait respecter les règles du jeu et de sécurité et sanctionne, à l'aide de cartons, toutes les fautes de combat qu'il constate. Jaune : avertissement/ Rouge : touche de pénalité/ Noir : expulsion.

L'arbitre officialise l'issue du duel en désignant son vainqueur.

Tout le long d'un match, l'arbitre est aidé par des assesseurs ou juges de main. Aujourd'hui, il a également recours à l'outil vidéo pour l'aider dans sa décision.

Comment devenir arbitre ?

La formation se fait avec le candidat et les structures (club, CAI, CRA et CNA) au sein desquelles il évolue. La formation est un engagement mutuel d’accompagnement permettant d’accomplir son projet sportif en matière d’arbitrage. Elle débute et se poursuit au sein du club par une formation initiale et une formation continue.

Le diplôme se passe à chacune des trois armes. Il se passe au niveau :

  • Du club pour la lame verte.
  • Du comité interdépartemental ou du comité régional pour le diplôme d’arbitre interdépartemental.
  • Du comité régional pour le diplôme d’arbitre régional.
  • De la FFE pour le diplôme d’arbitre national.
  • De la Fédération Internationale d’escrime (FIE) pour le diplôme d’arbitre international.

Pour arbitrer en compétition, il est impératif d’être licencié auprès de la FFE ou de la FIE et titulaire d’un diplôme d’arbitre suffisant pour arbitrer le niveau de la compétition en question.

Lame verte : ouvre droit à arbitrer toutes les compétitions départementales.

Diplôme d'arbitre interdépartemental

Ce diplôme est décerné par la CAI ou la CRA dont dépend l'arbitre :

  • Âge minimum : 14 ans.
  • Ouvre droit à arbitrer toutes les compétitions organisées dans le cadre du comité interdépartemental et/ou du comité régional dont dépend l’arbitre (sous réserve de l’avis de la CRA dont dépend l’arbitre).
  • Titulaire d’un carton BLANC qui permet d’arrêter un match à n’importe quel moment pour demander une assistance du DT et/ou de l’organisateur de la compétition. Le rôle pédagogique du DT et/ou de l’organisateur est primordial dans l’accompagnement des jeunes arbitres.

Diplôme d'arbitre régional

Ce diplôme est décerné par la CRA dont dépend l’arbitre :

  • Âge minimum : 16 ans

Il ouvre droit à arbitrer :

  • Toutes les compétitions organisées dans le cadre du Comité régional,
  • Les circuits nationaux.
  • La Fête des Jeunes.

Des dérogations ponctuelles peuvent faire l'objet d'une circulaire.

Diplôme d'arbitre national

Ce diplôme est décerné par la CNA (Commission Nationale Arbitrage) :

  • Âge minimum : 18 ans

Il ouvre droit à arbitrer :

  • Toutes les compétitions organisées dans le cadre du Comité régional.
  • Les circuits nationaux.
  • La Fête des Jeunes, les championnats de France M17, M20, Séniors et Vétérans sur convocation de la CNA.
  • Les circuits européens M17 et U23 organisés sur le territoire français et à l’étranger.

Arbitre international

Ce diplôme est décerné par la Fédération Internationale d'Escrime (FIE).

  • Âge minimum : 20 ans

Il ouvre droit à arbitrer toutes les compétitions. Les arbitres qui figurent sur la liste restreinte de la FIE doivent arbitrer des compétitions nationales  séniors et être la référence de notre corps arbitral.